Breaking news
  • No posts were found

Tag "reza uteem"

La Carte C

Insidieusement, il s’immisce dans la [pré]campagne électorale. En soi, le vote communal n’est pas un phénomène nouveau à Maurice. « Koup zot, donn enn nou bann », « pa vot sa [insérer ici le nom de l’ethnie honnie] la » sont des injonctions entendues depuis des décennies. Utilisée à grande échelle, la carte communale est susceptible de contrarier les mécaniques électorales les mieux huilées. Car à défaut de permettre de gagner la partie, elle peut rendre la

[Vidéo] Reza Uteem explique ses attributions en cas de victoire du bloc rouge-mauve

Son poste dans un éventuel gouvernement travailliste-MMM est déjà garanti. Reza Uteem sera ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs, qui a été élargi pour inclure les petites et moyennes entreprises, ainsi que les coopératives. Dans l’entretien accordé à ION News, il détaille ses attributions. Et revient sur la « campagne communale » dont le MSM serait l’instigateur dans une tentative de rallier les électeurs de la communauté

[Vidéo – IIe République] Le «draft bill» prêt avant les élections générales

Le comité mixte Travailliste-MMM devra présenter un draft bill sur la IIe République avant les prochaines législatives. C’est ce qu’a déclaré Alan Ganoo, leader adjoint du MMM, à l’issue de la première réunion, aujourd’hui. L’accord signé samedi « est très bref », explique Satish Faugoo, du PTr. Il faut maintenant « travailler sur les modalités » et les divers changements à apporter. Les autres membres du comité sont Reza Uteem et Veda Baloomoody du MMM,

[Alliance PTr-MMM] Un programme économique de rupture, annonciateur d’une fin de cycle

Rama Sithanen l’a dit à la sortie de la réunion du comité chargé de rédiger le programme électoral de l’alliance PTr-MMM hier : deux rencontres supplémentaires seront nécessaires pour boucler l’essentiel du manifeste mauve-rouge. Si le très convenu « élargissement de la base économique et développement de nouveaux piliers » sera réitéré, ION News a appris que le programme de l’alliance comportera des changements radicaux par rapport à l’actuelle stratégie économique globale du pays. Dans

[Vidéo] Les candidats de l’alliance affichent leur enthousiasme lors du «get together» PTr-MMM

Objectif : les élections. Les happy few conviés au get together PTr-MMM de ce soir se disent tous prêts à en découdre lors des prochaines élections générales. C’est notamment le cas des vétérans comme Sheila Bappoo qui affirme qu’elle est tout à fait apte à briguer les suffrages une nouvelle fois. Les plus jeunes, comme Reza Uteem, affirment que cette alliance sera en mesure de rallier un large soutien national. Rama

[Rencontre Ramgoolam-Bérenger] Le processus de la mise en œuvre de l’accord PTr-MMM débute

C’est après la rencontre hebdomadaire entre le Premier ministre et le président de la République que Navin Ramgoolam rencontrera Paul Bérenger en fin de matinée d’aujourd’hui à Clarisse House. Ce tête-à-tête, le premier d’une série qui devrait être hebdomadaire, sera largement consacré au suivi et à l’analyse des retombées de la conférence conjointe des leaders travailliste et MMM de samedi dernier, et de la rencontre avec la presse de Bérenger ce

[Vidéo] Reza Uteem affirme que le MSM n’a pas respecté une condition du Remake

Le comité central du MMM d’hier s’est déroulé sans tambour ni trompette. A la sortie, presque aucun mauve n’a voulu commenter la fin des négociations entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ou l’annonce de la fin du Remake. Reza Uteem, député de Port-Louis-Sud-Central,  a toutefois pris le temps de commenter la position de son parti par rapport au Remake. Pour lui, il était entendu qu’une des conditions essentielles du Remake était

[Vidéo] A la conquête du vote musulman

C’est le match dans le match entre le Remake de 2000 et le gouvernement. Selon les spécialistes de la question dans les deux camps, le vote musulman sera crucial pour toute alliance souhaitant remporter les prochaines élections générales. Chacun y va donc de son offre pour convaincre cet électorat qui a légèrement ‒ mais décisivement ‒ penché en faveur du Parti travailliste depuis 2005. Notamment grâce à la présence de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>