Tag "révocation de paul bérenger"

[Vidéo] Moirt affirme que le président a «abdiqué ses responsabilités constitutionnelles»

José Moirt estime qu’en refusant de démettre le leader de l’opposition de ses fonctions, le président de la République n’agit pas selon ses responsabilités constitutionnelles. Toutefois, le juriste reconnaît que cela n’aura aucune conséquence sur la présidence. Car une action disciplinaire contre le chef d’Etat ne peut être initiée que par le Premier ministre selon la Constitution. Face à une situation politique qu’il estime verrouillée, Moirt privilégie un « pacte citoyen »

[Vidéo] Révocation de Bérenger: Le président n’interviendra pas

Il ne voit aucune raison pour intervenir. C’est, en substance, ce qu’a répondu Kailash Purryag à José Moirt dans un courrier daté du 1er septembre (voir ci-dessous). L’avocat a, le 19 août dernier, fait parvenir une pétition au président de la République, demandant la révocation de Paul Bérenger en tant que leader de l’opposition. Cela après le bureau du Premier ministre a émis un communiqué faisant état de l’avancée des discussions pour

[Vidéo] José Moirt porte plainte contre Bérenger pour l’avoir traité de «bourik»

Il s’estime « insulté » alors qu’il n’a fait qu’exercer son droit de citoyen. L’avocat José Moirt porte plainte contre Bérenger. Interrogé par une journaliste de Radio One sur la pétition de José Moirt afin que le leader de l’opposition soit démis de ses fonctions, le leader de l’opposition a traité celui-ci de « bourik ». José Moirt a donc décidé de porter plainte contre Paul Bérenger pour ses propos qu’il estime « indignes ».

[Vidéo] Initiative citoyenne : le président et le Parlement appelés à sanctionner Bérenger

L’avocat José Moirt estime que depuis que les pourparlers d’alliance ont été officialisés par le Premier ministre, dans un communiqué de son bureau, Paul Bérenger a perdu le droit d’agir en tant que leader de l’opposition au Parlement. En conséquence, le juriste a entamé deux actions, l’une auprès de l’Assemblée nationale et l’autre auprès du président de la République, afin que Paul Bérenger soit démis de ses fonctions et qu’il soit également

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>