Breaking news
  • No posts were found

Tag "relations"

[Vidéo] ICAC : Troisième jour d’audition pour Álvaro Sobrinho, ce lundi

Le milliardaire angolais est arrivé à la commission anticorruption ce lundi matin vers 10h. Comme convenu avec les enquêteurs, Álvaro Sobrinho a annulé son vol de samedi soir afin de se rendre disponible ce lundi 27 août et demain. Il se pourrait toutefois qu’il soit entendu à nouveau ce mercredi. «Les choses sérieuses», n’ayant démarré que ce samedi, précise-t-on à Réduit. Depuis vendredi, l’homme d’affaires controversé a déjà passé presque 12

[Vidéo] Les patrons de presse ressortent satisfaits de leur réunion avec Jugnauth

«Il y a une détérioration des relations entre le pouvoir et la presse.» C’est sur ce constat de Pravind Jugnauth que sa réunion avec les principaux responsables des médias du pays a démarré ce vendredi. Pendant une heure, Pravind Jugnauth a surtout écouté le constat dressé par les patrons de rédactions. Les uns ont déploré la manque de structure dans la communication du gouvernement tandis que d’autres ont insisté sur

Ninport ki batiara

C’est l’injonction du chef : il faut choisir son camp. A l’entendre, il n’y en a que deux : le sien ou celui des trafiquants de drogue. C’est ce que Pravind Jugnauth explique depuis quelque temps. Ce samedi, c’est ce qu’il a ordonné aux journalistes qui le pistaient depuis son retour de vacances afin qu’il réponde à des questions sur les accusations portées par le condamné Peroomal Veeren. Pris dans un match de ping-pong

[Vidéo] Pravind Jugnauth confirme qu’il avait été informé du départ de Pillay et fustige les «conneries» sur ses proches

Le ministre des Finances confirme que le conseil d’administration d’Air Mauritius l’avait informé des profondes divergences entre celui-ci et Megh Pillay sur la stratégie de l’entreprise. Pravind Jugnauth confirme ainsi avoir été informé que l’ancien CEO finirait par prendre la porte de sortie. Toutefois, Pravind Jugnauth n’apprécie guère qu’on évoque l’influence qu’auraient pu avoir ses proches sur la décision de renvoyer Megh Pillay. Rappelant que c’est lui, comme ministre des Finances,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>