Tag "raj dayal"

[Editorial] Le jeu de dupes de Dayal

On l’avait presque oublié depuis qu’il est abonné à la rubrique «Judiciaire» des médias. Ne se faisant guère remarquer au Parlement comme député, le tonitruant Raj Dayal avait, en effet, été réduit, jusqu’à récemment, à son simple statut d’accusé dans la rocambolesque affaire Bal Kouler. Vendredi dernier, l’ancien ministre de sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’est toutefois rappelé au bon souvenir des Mauriciens. En balançant un coup de pied dans la

[Document] Dayal dans un affidavit : «Je devais récupérer mon poste de ministre après cinq semaines»

Raj Dayal multiplie les dépositions et les affidavits relativement à son inculpation par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) pour avoir sollicité des dessous-de-table au promoteur immobilier Patrick Soobhany. Ce vendredi 19 avril, le député du Mouvement socialiste militant (MSM) a juré un nouvel affidavit pour souligner que c’est l’ex-Premier ministre sir Anerood Jugnauth qui l’a invité à soumettre sa démission en tant que ministre de l’Environnement après la diffusion d’un

Affaire Bal Kouler : Débats autour des entretiens accordés par Raj Dayal aux médias

Les avocats de Raj Dayal ont brandi de nouvelles objections lors de la reprise du procès instruit contre ce dernier dans l’affaire des sacs de couleurs qu’il a réclamés auprès de l’homme d’affaires Patrick Soobhany. A la reprise du procès devant la Cour intermédiaire ce jeudi 28 février, Mes Ajay Daby, Ravi Rutnah et Avineshwar Dayal ont contesté l’admissibilité des bandes sonores sur lesquelles repose cette affaire. La poursuite souhaite comparer

[Vidéo] Raj Dayal : «Le président doit suspendre le DPP»

Le président par intérim doit exercer les pouvoirs que lui confère la Constitution et instaurer un tribunal contre le Directeur des poursuites publiques (DPP) et l’Independent Commission against Corruption (ICAC). C’est ce qu’affirme Raj Dayal, qui maintient qu’il y a eu complot contre lui dans l’affaire dite «Bal Kouler». L’ancien ministre de l’Environnement estime également que le président par intérim doit «suspendre le DPP». Poursuivi pour corruption, Dayal crie au

[Vidéo] Jugnauth balaye les critiques sur la délégation locale au Pravasi Bharatiya Divas

Raj Dayal ne faisait pas partie de la délégation d’Etat de Maurice au Pravasi Bharatiya Divas et le gouvernement n’a pas invité des associations à voyager au frais de l’Etat vu le nombre de candidats possibles. C’est ainsi que le Premier ministre s’est expliqué sur la composition de la mission du gouvernement au festival de la diaspora indienne qui s’est tenu à Varanasi du 21 au 23 janvier. Pravind Jugnauth

La cour intermédiaire permet à Raj Dayal de se rendre en Inde

Le député MSM Raj Dayal a obtenu l’autorisation de la Cour intermédiaire pour se rendra en Inde le 8 janvier. L’ex-ministre de l’Environnement est sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire au vu du procès pour corruption intenté contre lui par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Il est poursuivi sous une accusation de «bribery by public official» pour avoir réclamé des sacs de couleur à l’intention de ses

[Vidéo] Gobin : 300 personnes mobilisées pour le nettoyage des 7 plages les plus fréquentées

«Une équipe de 300 personnes est mobilisée pour le nettoyage des 7 plages les plus fréquentées», indique Maneesh Gobin, ce jeudi 27 décembre à la plage de Belle-Mare. Le ministre de l’Environnement par intérim y a donné le coup d’envoi officiel de la campagne de nettoyage des plages, annoncée hier. Sept plages principales sont concernées. Celles de Belle-Mare, Mon Choisy, Flic-en-Flac et Gris-Gris ont été nettoyées aujourd’hui par 180 personnes.

Les grands procès impliquant des politiciens qui démarrent en 2019

Des développements sont très attendus durant cette nouvelle année, car plusieurs de nos politiciens feront face à la justice. A l’approche des prochaines législatives, certains jugements sont très attendus. Il y a le cas du leader du Parti Travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, pour l’affaire Roches-Noires et des Rs 220 millions saisies à son domicile à Riverwalk. Il y a également l’appel du Directeur des poursuites publiques (DPP) contre le Premier

Renvoi de l’affaire Bal Kouler : Shakeel Mohamed pique une crise en Cour intermédiaire

C’est la deuxième fois que l’avocat Shakeel Mohamed a été appelé comme témoin dans l’affaire Bal Kouler. Mais Me Ravi Rutnah, avocat de l’accusé Raj Dayal, n’a pas souhaité l’interroger. Présent en Cour intermédiaire ce 23 novembre, le député travailliste n’a pas dissimulé son mécontentement face à ce nouveau renvoi. «This is causing a huge inconvenience not only for me but for the other witnesses as well», a-t-il lancé aux magistrats

[Vidéo] Les avocats de Raj Dayal attendent de pouvoir interroger Patrick Soobhany

L’affaire Bal Kouler a été appelée en cour intermédiaire ce jeudi devant les magistrat Darshini Gayan et Sachin Boodhoo en cour intermédiaire ce jeudi 15 novembre. La bande sonore qui est considérée comme la pièce maîtresse dans cette affaire où le député MSM Raj Dayal est poursuivi «ne semble pas avoir été manipulée». C’est en tout cas l’avis de Kamil Dawoot Mahomed, Digital Forensic Investigation à l’Independent Commission Against Corruption

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>