Breaking news
  • No posts were found

Tag "Pravind Jugnauth"

A Camp Thorel, l’Alliance Lepep s’en prend aux «transfuges» de l’adversaire

Pratibha Bholah et Ashok Jugnauth ont passé un sale quart d’heure lors du congrès nocturne qu’a tenu l’Alliance Lepep à Camp Thorel, dans la circonscription Moka/Quartier-Militaire (no 8) ce soir. Sir Anerood Jugnauth et Yogida Sawmynaden ont, en effet, appelé leurs troupes à donner une correction aux deux ex-membres du MSM qui sont passés au Parti travailliste. Pravind Jugnauth a, lui, développé plusieurs éléments du programme de l’Alliance Lepep présentés

[Vidéo] L’Alliance Lepep dévoile les détails de son manifeste électoral

Baisse de la TVA sur certains produits, réintroduction du programme de repas chauds mais pour l’ensemble des écoles primaires du pays, création d’emplois, cours de reconversion pour les diplômés chômeurs mais également prospection de pétrole dans nos eaux et relance économique… Ce sont là quelques-unes des mesures énumérées par l’Alliance Lepep lors de la présentation de son programme électoral, ce vendredi 21 novembre. Le manifeste peut être consulté dans son

[Vidéo] A Moka/Quartier-Militaire, Pravind Jugnauth demande de ne pas «koupe transe»

Les choses sont lancées, s’est félicité aujourd’hui le leader du MSM lors d’une réunion à Petit-Verger dans sa circonscription de Moka/Quartier-Militaire. Si Pravind Jugnauth dit vouloir préserver les sujets nationaux pour la conférence de presse de demain de l’Alliance Lepep, il a néanmoins appelé les électeurs à sanctionner de manière claire le gouvernement sortant et l’alliance PTr-MMM. Pour cela, Pravind Jugnauth recommande de ne pas accorder de vote de sympathie aux

Ramgoolam et Bérenger évoquent «la claque» de l’Inde à Pravind Jugnauth

Ils s’y sont mis à deux pour critiquer l’initiative du leader de l’opposition d’envoyer une lettre au Premier ministre indien à propos du projet de métro léger. Selon Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, le fait que la ministre Sushma Swaraj a effectué sa visite a Maurice et promis une enveloppe d’aide globale de Rs 19,5 milliards au pays est la preuve que la voix de Pravind Jugnauth n’a pas porté jusqu’à Narendra

[Vidéo] Visite d’Etat: Quand Ramgoolam et Bérenger boudent Pravind Jugnauth

Un froid s’est installé entre nos politiques lors de la visite de Sushma Swaraj. Plus particulièrement entre le Premier ministre Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Pravind Jugnauth. Un rendez-vous avec le leader de l’opposition n’était, en effet, pas prévu sur le planning de la ministre indienne des Affaires étrangères. Navin Ramgoolam s’est d’ailleurs exprimé sur la question lors de la conférence de presse conjointe du bloc rouge-mauve, samedi dernier. Hier, lors

[Vidéo] L’Alliance Lepep demande à l’Electoral Supervisory Commission d’assumer ses responsabilités

C’est Anil Gayan du Muvman Liberater qui a expliqué aujourd’hui la nécessité pour l’institution chargée de veiller au bon déroulement des élections et de la campagne d’assumer ses responsabilités. Car selon lui, l’Electoral Supervisory Commission est souvent accusée d’inaction. Selon le juriste, la Constitution et la Representation of People Act assurent à l’Electoral Supervisory Commission des pouvoirs de contrôle sur les élections et qu’il doit de ce fait « faire son

[Vidéo] Polémique autour des discours de Navin Ramgoolam et Pravind Jugnauth lors de l’Andhra Day

Selon le programme officiel, c’est en fin de cérémonie que Navin Ramgoolam aurait dû prononcer son discours de circonstance lors de la commémoration de l’Andhra Day et de l’arrivée des travailleurs engagés par la Andhra Maha Sabha (AMS) cet après-midi. Mais la requête de Navin Ramgoolam de prendre la parole plus tôt, pour ensuite partir préparer sa rencontre de demain avec la ministre indienne Sushma Swaraj, a bouleversé le programme de

[Vidéo] Paul Bérenger et Pravind Jugnauth se querellent sur la lettre à Narendra Modi

« Mo met li o defi rann piblik sa let-la. » C’est ainsi que Paul Bérenger a interpellé Pravind Jugnauth sur sa lettre au Premier ministre indien sur le dossier du métro léger. Le chef du MMM estimant que la correspondance contient des propos pouvant mettre à mal les relations entre l’Inde et Maurice. Pour Pravind Jugnauth, le défi « tombe à pic » car le chef du MSM avait pris la décision de rendre

[Vidéo] Ramgoolam promet «d’écraser le serpent» MSM après l’avoir sorti du «karo kann»

Le leader du Parti travailliste regrette d’avoir décidé de reconduire sir Anerood Jugnauth à la présidence de la République en 2008. Mais également d’avoir permis, à travers le soutien de son parti, à Pravind Jugnauth de remporter l’élection partielle de Moka/Quartier-Militaire (no 8) en 2009. C’est ce qu’a expliqué ce vendredi Navin Ramgoolam lors d’un rassemblement de l’Alliance PTr-MMM à Rivière-du-Rempart. Toutefois, promet le chef des rouges, il se fera

[Vidéo] Pravind Jugnauth réclame des comptes à Ramgoolam en tant que leader de l’opposition

Le leader du MSM entend avoir des réponses à ses interrogations. Ainsi, lors de la conférence de presse de l’Alliance Lepep d’aujourd’hui, Pravind Jugnauth a expliqué qu’il va se prévaloir de ses prérogatives en tant que leader de l’opposition pour envoyer une correspondance au Premier ministre indien ainsi qu’à Afcons Infrastructure afin d’avoir davantage de renseignements sur l’attribution du contrat de métro léger à cette entreprise indienne. Évoquant le dernier

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>