Breaking news
  • No posts were found

Tag "plateforme anti metro"

[Vidéo] La Plateforme anti-métro prévoit une marche de Barkly à Rose-Hill

La Plateforme anti-métro ne lâche pas l’affaire. Elle compte, cette fois-ci, organiser une marche contre le Metro Express. Point de départ : la résidence Barkly, pour rallier Rose-Hill en passant par la rue Vandermeesch, qui se trouve aussi sur le tracé. La manifestation est prévue pour ce dimanche 17 septembre. Un site Web est aussi en préparation et devrait être en ligne dans le courant de la semaine.

[Vidéo] La Plateforme anti-métro au jardin de la Compagnie pour faire signer sa pétition

Les membres de la Plateforme anti-métro étaient dans la capitale aujourd’hui pour faire signer leur pétition nationale. Le mouvement reste mobilisé contre un projet qui, dit-il, engloutira des milliards de roupies alors qu’il n’est pas prioritaire. La PAM a aussi écrit à Nando Bodha, ce jeudi 10 août, pour réclamer la publication, d’ici «une semaine tout au plus», du rapport de faisabilité du projet Metro Express revu par la Singapore Cooperation

[Vidéo] La Plateforme anti-métro dans les rues pour faire signer une pétition nationale

Elle l’avait annoncé. La Plateforme anti-métro (PAM) lance dès la fin de la semaine une pétition nationale qu’elle compte faire signer lors d’actions de terrain. Le porte-parole du collectif, Jayen Chellum, affirme que cette action vise à faire reculer le projet Metro Express et à donner une «voix aux sans-voix». La PAM compte sillonner l’île pour récolter un maximum de signatures. Notamment en rappelant notamment les objections de l’ancien ministre des

[Vidéo] Chellum: Impossible que le coût du Metro Express reste à Rs 18 milliards

Jayen Chellum persiste et signe. Pas convaincu par la présentation du projet Metro Express de ce lundi, le porte-parole de la Plateforme Anti Metro (PAM) affirme que le coût du projet atteindra facilement les Rs 40 milliards. Il en veut pour preuve une déclaration du ministre Nando Bodha lors du congrès anniversaire du Muvman Liberater, dimanche dernier. [Ndlr : Le ministre avait, en fait, évoqué le chiffre de Rs 30 milliards à

[Vidéo] La Plateforme anti métro maintient son opposition au projet et à ses «dépenses extravagantes»

Est-ce vraiment nécessaire que le gouvernement débourse des milliards de roupies dans le Metrp Express ? C’est la question que ne cesse de poser la Plateforme Anti-Métro. Des membres du collectif ont manifesté devant le Parlement, à la mi-journée. Les détails du projet de Metro Express sont présentés cet après-midi, à Ebène. Le Premier ministre Pravind Jugnauth animera un point de presse juste après. Jayen Chellum, porte-parole de la plateforme, soutient

[Vidéo] Chellum: La Plateforme anti-métro ne sera présente que sur la question du Metro Express

Roshi Bhadain a provoqué une partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18) à cause du projet de métro léger. La Plateforme anti-métro compte donc être présente dans la campagne sur cette question, soutient Jayen Chellum. Le terme «référendum», note le porte-parole de la plateforme, devient un «leitmotiv» de la campagne électorale qui a démarré en douceur à la circonscription no 18. Et de rappeler que ce regroupement réclame un référendum sur ce projet. Insistant

[Vidéo] La Plateforme Anti Metro en appelle à Ameenah Gurib-Fakim

Le regroupement n’en démord pas. Il doit y avoir un référendum sur le projet Metro Express. La Plateforme Anti Metro en appelle, cette fois-ci, à la présidente de la République. Le collectif souhaite d’abord rencontrer Ameenah Gurib-Fakim. Puis, qu’elle aborde ce sujet lors de ses réunions hebdomadaires avec le Premier ministre. La présidente, rappelle Jayen Chellum, est chef de l’Etat. Et a présenté le programme gouvernemental où l’Alliance Lepep d’alors

[Vidéo] La Plateforme Anti Metro insiste sur un référendum national

  Nos décideurs doivent sonder l’opinion publique pour un projet de l’envergure du Metro Express. La Plateforme Anti Metro insiste sur ce point. Et, partant, sur la nécessité d’un référendum national sur la question. Du reste, souligne Jayen Chellum, porte-parole de ce regroupement, la tenue de référendums nationaux figure dans le programme gouvernemental de l’actuel régime. Cette plateforme regroupe 21 organisations dont l’Association des consommateurs de l’île Maurice, la National Trade

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>