Breaking news
  • No posts were found

Tag "paul berenger"

[Vidéo] Bérenger raconte sa rupture avec Ramgoolam et annonce la fin « définitive » des négociations

« Définitif, pour de bon, sans retour ». Paul Bérenger jure qu’il ne compte pas reprendre les discussions avec Navin Ramgoolam au sujet de la réforme électorale et de la IIe République. A l’issue de la réunion de son bureau politique, le leader du MMM a expliqué comment Navin Ramgoolam est revenu sur un sujet que les deux hommes avaient pourtant convenu de ne pas aborder : l’élection du président de la IIe

Un nouveau deal MMM-MSM pour remplacer le Remake?

« Avec le Parti travailliste, c’est fini. Paul Bérenger ne peut pas continuer à donner l’impression de dans danse sur la question », assène, agacé, un membre influent du MMM. Qui précise, dans la foulée, que le leader du MMM n’a eu aucun contact avec Navin Ramgoolam depuis la fin de leur réunion d’hier. Hier après-midi, Bérenger a vu rouge quand Navin Ramgoolam a demandé que le président de la nouvelle République

[Vidéo] Négociations PTr-MMM: Ramgoolam évoque des désaccords fondamentaux sur la présidence

Pour Bérenger, une petite heure aurait dû suffire pour boucler les négociations d’aujourd’hui entre lui et Navin Ramgoolam sur la réforme électorale et la IIe République. Même s’ils sont « presque tombés d’accord » au sujet de la réforme électorale, c’est le partage des pouvoirs entre le Président et le Premier ministre dans le cadre de la IIe République qui est à l’origine d’un « désaccord fondamental ». A l’issue de sa rencontre avec Bérenger, Ramgoolam

[Calendrier politique] C’est l’emballement au MMM

Avec l’annonce imminente de la conclusion d’un deal électoral entre le Parti travailliste et le MMM, l’état major des mauves est en ébullition. Ainsi, toute une série de rencontres de l’exécutif et de la base des militants est prévue durant les 15 jours à venir. Dès demain, c’est lors d’un bureau politique spécial que Paul Bérenger devrait informer l’exécutif de son parti des derniers développements dans les négociations d’alliance avec Navin

[Vidéo] Bachoo affirme «qu’il n’y a jamais d’ennemis en politique» en évoquant une alliance PTr-MMM

C’est la trêve entre Anil Bachoo et Paul Bérenger. Le ministre des Infrastructures publiques explique qu’il n’y a pas « d’ennemis en politique ». Laissant entendre qu’il n’aurait pas de problèmes à travailler avec le leader du MMM dans le cadre d’un gouvernement Travailliste-MMM. Une posture compréhensible car Bérenger n’a pas réclamé la tête de Bachoo lors des négociations d’alliance entre les rouges et les mauves. Les deux hommes ont pourtant régulièrement

Alliance PTr-MMM: Les coulisses d’un accord [2e partie]

Une alliance rouge-mauve ne pourra se faire sans sacrifice. Car il n’est pas seulement question de partage des pouvoirs entre les deux leaders, mais aussi des différents fauteuils à pourvoir au sein du nouveau gouvernement et ailleurs. Le deal électoral La répartition des tickets entre le PTr et le MMM s’effectue sur une base 50-50. Toutefois, c’est dans son quota de 30 tickets que Ramgoolam devra puiser s’il décide d’accommoder le

[Vidéo] IIe République : L’accord presque finalisé entre Bérenger et Ramgoolam

Ils sont « presque 100% sur la même longueur d’onde ». Paul Bérenger est très optimiste sur la perspective de trouver rapidement un accord avec Navin Ramgoolam sur le dernier point important en suspens dans la mise en œuvre d’une IIe République : le partage des pouvoirs entre le Président et le Premier ministre. Si cette question a pu être une pierre d’achoppement dans le passé, elle semble désormais en voie d’être réglée.

[Audio] Bérenger balise son calendrier de négociations de cette semaine

« Une petite heure». C’est le temps qu’il faut pour boucler la négociation sur la réforme électorale. C’est ce qu’a affirmé hier Paul Bérenger lors d’un point de presse à l’issue du bureau politique des mauves. Selon lui, la deuxième rencontre qu’il aura avec Navin Ramgoolam, demain jeudi, devrait déboucher sur un accord sur la question de la réforme électorale. Une troisième et ultime rencontre, avant le 1er mai, devrait également

Ce que Ramgoolam contrôle

« Loi 22 : Capitulez à temps. Quand vous avez le dessous, ne continuez pas pour l’honneur: rendez-vous… Ne  laissez pas [au vainqueur] la satisfaction de la victoire : hissez le drapeau blanc. »  Le revirement politique – prévisible – de la semaine dernière n’a laissé personne indemne. Le tandem Jugnauth est démonétisé face à un Paul Bérenger désormais seul habilité à décider du sort du Remake 2000. Le leader du MMM a, lui,

[Vidéo] MMM : Le comité central annule le meeting du 1er mai du Remake

Comme prévu, à l’issue de sa rencontre, cet après-midi, le comité central du MMM a approuvé l’annulation du meeting conjoint MSM-MMM qui devait avoir lieu ce 1er mai. Le parti mauve ne tiendra pas non plus de meeting en solo mais organisera, à la place, une assemblée des délégués à Belle-Rose. Une assemblée « d’information », déclare Paul Bérenger, mais aussi « de mobilisation » en prévision des prochaines élections générales…

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>