Breaking news
  • No posts were found

Tag "nationalite"

Quand on prend l’habitude de se vendre au plus offrant

Parfois c’est la pression populaire, dans d’autres cas ce sont les représentations d’acteurs économiques qui contraignent le ministre des Finances et le gouvernement à revoir leur copie après les annonces budgétaires. Dès le 14 juin, il nous semblait évident qu’une des mesures préconisées par Pravind Jugnauth allait avoir beaucoup de mal à trouver son chemin dans le Finance Bill. Tant elle a été immédiatement décriée. Dans une alliance tacite inédite, société

[Vidéo] Ramgoolam met en garde ceux qui voudraient acheter la nationalité mauricienne

Le leader du Parti travailliste (PTr) pense que ceux qui veulent débourser un million de dollars pourraient bien perdre leur argent. Navin Ramgoolam prévient ainsi que s’il revient au pouvoir, il annulera les nationalités qui auront été vendues par le gouvernement. Réfutant les accusations du gouvernement à l’effet qu’il a privilégié l’octroi de nationalités aux étrangers, Ramgoolam a rappelé le cas de Paul Orian. Affirmant qu’il a redonné sa nationalité

[Vidéo] Vente de la nationalité : Une pétition lancée sur le plan national

La grogne ne faiblit pas. Les opposants à la vente de la citoyenneté feront circuler une pétition au niveau national. La mobilisation continue, expliquent les membres du regroupement, bien qu’aucun détail concernant cette mesure budgétaire annoncée ne figure dans le Finance Bill. Ashok Subron a, pour sa part, fait une sortie contre l’Economic Development Board et ce qu’il estime être la «privatisation des fonctions de l’Etat». Il pointe ainsi du

[Vidéo] Jugnauth critique l’India bashing de Boolell et défend la vente de nationalité

Le Premier ministre a réservé quelques virulentes sorties aux membres de l’opposition. Si Xavier Duval et Paul Bérenger ont été apostrophés, c’est à l’égard d’Arvin Boolell que Pravind Jugnauth s’est montré le plus combatif. Accusant l’ancien ministre des Affaires étrangères d’India Bashing. Selon le chef du gouvernement, c’est après une action concertée au sein de son parti qu’Arvin Boolell a critiqué la trop grande dépendance du pays envers la Grande

[Vidéo] La CTSP prête à rejoindre un front commun contre la vente de nationalité

Reeaz Chuttoo dit oui. Pour le syndicaliste, la Confédération des travailleurs du secteur privé est prête à rejoindre la mobilisation nationale souhaitée par Rezistans ek Alternativ (ReA) contre la vente de passeport et de nationalité par le gouvernement. Cette mesure «tâche d’huile» entraînera de graves conséquences sociales à long terme, prévient Chuttoo. Comme cela a été le cas en Espagne, dit-il. Le syndicaliste met également en garde Pravind Jugnauth, qu’il

[Vidéo] La nationalité à $1 million suscite le malaise chez nos invités

Un million de dollars contre la nationalité mauricienne. La mesure divise et pas qu’au niveau de la classe politique. Nos invités sur notre plateau spécial Debrief économique ont aussi émis des réserves sur cette annonce de Pravind Jugnauth dans son Budget 2018-2019. La Française Catherine Dubreuil-Mitaine se dit «Mauricienne de cœur». La présidente de la Chambre de commerce et d’industrie France Maurice redoute, pour sa part, la spéculation foncière. Tandis qu’André

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>