Breaking news
  • No posts were found

Tag "muvman liberater"

[Vidéo] Collendavelloo: L’affaire Sobrinho «me rappelle l’affaire Bacha, un lynchage médiatique»

Le Deputy Prime minister insiste : lors de sa rencontre avec Álvaro Sobrinho, l’homme d’affaires angolais ne l’a pas frappé comme étant un « voleur ». Ivan Collendavelloo insiste : la presse, en tout cas « quelques excités qui ont écrit n’importe quoi », sont à blâmer pour l’envergure qu’a prise cette affaire. Mais, constate-t-il, les journaux « retrouvent leur équilibre » dans le traitement de cette polémique. Le leader du Muvman liberater insiste : les médias doivent être

[Audio] Sangeet Fowdar: «Les politiciens ne doivent pas influencer les régulateurs»

Le député de Grand-Baie/Poudre d’Or vient ajouter son grain de sel dans la polémique entourant l’affaire Sobrinho. Sangeet Fowdar s’est fendu, hier soir, d’un post sur Facebook où il s’interroge sur le fait que l’Angolais serait « surprotégé par des gens importants ». Et de se demander : « Pourquoi Maurice met en jeu sa réputation et son économie pour un ‘investisseur’ inconnu et trop généreux ? » Interrogé ce matin, il en rajoute une couche.

[Vidéo] Collendavelloo défend Gurib-Fakim ainsi que les femmes «proches du MSM et du ML»

Hier, Ivan Collendavelloo se posait en « spectateur attentif » de l’affaire Álvaro Sobrinho. Aujourd’hui, le Deputy Prime minister (DPM) indique qu’il revient à l’homme d’affaires et philanthrope angolais de se défendre dans la polémique qui ne cesse d’enfler autour de sa personne. Collendavelloo a cependant vivement défendu Ameenah Gurib-Fakim, s’en prenant à certains journalistes hommes qui, de par leurs écrits, ternissent l’image de la présidente de la République en l’associant à

[Vidéo] Affaire Sobrinho: Collendavelloo fustige les «faux» détails publiés dans la presse

L’affaire Álvaro Sobrinho continue de défrayer la chronique. La polémique autour d’une licence que lui a accordée la Financial Services Commission a mis au-devant de la scène l’homme d’affaires et banquier angolais. Et le fait qu’il a fait l’objet d’enquêtes, notamment pour blanchiment d’argent.  Cette affaire, Ivan Collendavelloo dit la suivre en « spectateur attentif ». Le Deputy Prime minister déplore toutefois la couverture médiatique autour de cette affaire. Fustigeant certains titres

[Vidéo] Husnoo demande aux présidents de districts de ne pas décourager les investisseurs

Attribuer les permis rapidement et ainsi promouvoir le développement, c’est la requête du ministre des Collectivités locales et des administrations régionales aux présidents de districts fraîchement élus. Pendant sa rencontre avec les nouveaux élus, Anwar Husnoo a rappelé l’importance du développement dans les districts. Pour lui, le rôle des nouveaux présidents et vice-présidents est avant tout de mettre en oeuvre de nouvelles idées tout en assurant le renouvellement des dirigeants régionaux. Interrogé

Clés de lecture de l’histoire du coq qui refusa une place au soleil

A d’autres ! Le PMSD ne dupera personne. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a raison de dire que ce ne sont pas quelques dispositions au sujet de la Prosecution Commission qui ont chiffonné les bleus au point de claquer la porte de l’Alliance Lepep. Les raisons sont effectivement ailleurs. Si l’aveu de SAJ à l’effet que le parti de Xavier Duval et le MSM n’ont pas grand-chose en commun explique tout à fait

[Vidéo] Collendavelloo se réconcilie avec Fowdar et fait l’éloge de Lutchmeenaraidoo

Le leader du Muvman Liberater a enterré la hache de guerre avec Sangeet Fowdar. Ivan Collendavelloo a confirmé la réintégration du député perturbateur dans le parti. Les «malentendus» entre Fowdar et lui «ont été éclaircis» lors d’une rencontre hier, indique Collendavelloo. Qui voit en l’ancien frondeur un «élément de valeur». Le ministre des Utilités publiques a toutefois prévenu : dorénavant, si Fowdar a des critiques à émettre sur son parti ou le

[Vidéo] Le Muvman liberater défend Vijaya Sumputh et le bilan social de l’Alliance Lepep

Quel bilan pour l’Alliance Lepep après un an au pouvoir ? Lors de son congrès hebdomadaire, le Muvman liberater a choisi de s’attarder sur les mesures sociales. A l’instar de la compensation salariale de Rs 600 en début d’année et accordée de nouveau, en début de semaine malgré le faible taux d’inflation, note avec satisfaction Ivan Collendavelloo. Ou encore des tarifs sociaux appliqués pour l’eau et l’électricité. L’heure était aussi, en ce

[Vidéo] Collendavelloo: «Au ML, nous sommes les meilleurs ‘performers’ au Parlement et du pays»

Au Parlement, Paul Bérenger est « un fiasco ». Qui a besoin de la « béquille » Shakeel Mohamed pour garder son siège de leader de l’opposition. Les députés mauves autour de lui « nanie ditou, bann bagas ki’nn reste ». Tandis qu’au Parti travailliste (PTr), c’est une « culture de corruption » qui prévaut. Pour Ivan Collendavelloo, leader du Muvman liberater, le constat est clair : c’est au sein de son parti que l’on retrouve « les meilleurs ‘performers »,

[Vidéo] Le ML offre son «soutien indéfectible» à la loi Bhadain tout en souhaitant des «améliorations»

Ivan Collendavelloo est catégorique: tous les députés du Muvman Liberater voteront en faveur du projet de loi Good Governance and Integrity Reporting (GGIR). Toutefois, le leader du parti admet qu’il y a des « améliorations » possibles. Notamment par rapport à la concentration de certains pouvoirs aux mains du ministre de la bonne gouvernance, mais également au sujet de la nomination des membres du Integrity Reporting Services Agency. Collendavelloo estime toutefois que les discussions