Breaking news
  • No posts were found

Tag "leadership du PTr"

[L’interview] Boolell: Qu’importe le résultat de la partielle, je suis candidat au leadership du PTr

Arvin Boolell dit avoir de bonnes chances de se faire élire lors de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Il estime que c’est sa méthode et sa proximité avec les électeurs du no 18 qui peuvent lui assurer la victoire. Navin Ramgoolam l’a-t-il placé dans une position inconfortable en le désignant candidat du Parti Travailliste (PTr) ? Non, rétorque le cadre rouge qui précise que si c’est le leader du PTr qui proposé

Les rouges peuvent-ils changer radicalement ?

Le congrès-anniversaire du Parti travailliste (PTr) de ce dimanche s’est déroulé selon un scénario convenu. Un peu d’histoire. Beaucoup de rappels sur la contribution du parti à la construction du pays. Quelques pics aux adversaires. Une demi-heure d’autodéfense du leader… qui a été le seul à parler. Un discours rassurant sur l’avenir de la formation politique et son rajeunissement. Tout était prévisible, jusqu’à ce que Navin Ramgoolam clame, dans les

[Vidéo] Ramgoolam met fin à son retrait politique et rappelle qu’il est le leader du PTr

« Je ne suis pas quelqu’un qui baisse les armes. » La preuve : ayant pris un « congé » de ses « activités politiques », Navin Ramgoolam a brisé, aujourd’hui, le silence qu’il a plus ou moins gardé depuis le début de ses ennuis avec la justice. Ce congé, dit-il, « ne signifie pas pour autant que je ne suis plus leader ». Démêlés avec la justice, relations avec Dawood Rawat, leadership du Parti travailliste, Nandanee Soornack… Ramgoolam

[Vidéo] Navin Ramgoolam: «Nandanee Soornack a été l’une de mes erreurs»

« Je ne suis pas un saint. Monn fer konfians dimoun ki mo pa ti bizin. » Navin Ramgoolam l’a lui-même affirmé, ce mercredi 12 mai. Et oui, Nandanee Soornack a « définitivement » été « l’une de mes erreurs », répond-il sans ambages à une question d’ION News. Tout comme le sont, dit-il, Rakesh Gooljaury, Mahen Gowressoo et Iqbal Mallam-Hasham. La liste est loin d’être exhaustive, soutient Ramgoolam. Le leader en retrait du Parti travailliste animait,

[Vidéo] Arvin Boolell à Ramgoolam: «Step down, laisse-nous travailler»

L’appel est sans équivoque. « Step down, laisse-nous travailler », a lancé Arvin Boolell à Navin Ramgoolam ce 1er mai. Depuis le début des déboires de l’ex-Premier ministre et son départ en « congé » du Parti travailliste (PTr), la position de Boolell par rapport au leadership des rouges était celle du « let’s wait and see ». Mais depuis quelques semaines, le porte-parole du PTr s’est résolu à aborder la question de manière frontale. Boolell demande

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>