Breaking news
  • No posts were found

Tag "judex rampaul"

[Vidéo] Lavwa Losean proteste contre les accords de pêche avec le Japon et l’UE

«Pa vann nou losean». «Save the whales». «Aret kokin nou ton». Militants écologistes, syndicalistes, pêcheurs et citoyens se sont rassemblés au jardin de la Compagnie, ce jeudi 13 septembre, pour protester contre un éventuel accord de pêche avec le Japon. Et, plus généralement, la gestion de nos eaux et de ce secteur par le gouvernement. Lavwa Losean, ainsi que s’est baptisé ce mouvement, veut que Maurice fasse marche arrière et ne signe

[Vidéo] Des pêcheurs manifestent pour réclamer la démission de Koonjoo

Ils étaient une dizaine à brandir des pancartes devant l’Hôtel du gouvernement et le bureau du ministère de l’Economie océanique. Pour le Syndicat des pêcheurs, Prem Koonjoo doit être démis de ses fonctions. Ils ont ainsi déposé une lettre au bureau du Premier ministre en ce sens, ce 6 septembre. Judex Rampaul, le président du syndicat, explique que Koonjoo n’a pas tenu ses principales promesses prises depuis l’arrivée au pouvoir

[Vidéo] Croisières à St Brandon : «Il n’y a pas de polémique», soutient Gayan

Pour le ministre du Tourisme, «il n’y a pas de polémique» au sujet du projet de croisières à St-Brandon. Alan Gayan explique que puisque c’est la première fois qu’un bateau de croisières veut faire escale avec quelque 150 passagers, une demande pour un permis d’Environment Impact Assessment est nécessaire. Les mesures à prendre pour ne pas fragiliser l’écosystème de l’archipel «sont à l’étude», a indiqué le ministre, le 20 août. La compagnie

Les pêcheurs mauriciens veulent prendre la place des étrangers sur les bancs

La communauté des pêcheurs artisanaux est exaspérée. Elle critique la décision du Premier ministre d’octroyer des permis aux chalutiers étrangers pour opérer sur les bancs de pêche de Nazareth et de Saya de Malha. L’hôtel du gouvernement explique que cette initiative permettra la pleine exploitation de cette zone située à proximité de l’archipel d’Agalega. Judex Rampaul (photo), président du Syndicat des Pêcheurs, considère que ce projet va à l’encontre des

Pêche sur les bancs : La barre des 5 000 tonnes pourra être atteinte avec les chalutiers étrangers

Le ministère de l’Economie océanique, des ressources marines et de la pêche s’est finalement décidé à apporter des détails sur les permis qui seront accordés aux chalutiers étrangers qui vont opérer sur les bancs de pêche de Nazareth et de Saya de Malha. Cette mesure avait été annoncée le mois dernier par le Premier ministre Pravind Jugnauth dans le cadre du Budget 2018/2019, ce qui a provoqué une vague d’inquiétude

[Vidéo] Eleveurs, planteurs et pêcheurs expliquent leurs contraintes à Jugnauth

Pour les pêcheurs, c’est le vieillissement des travailleurs du secteur qui pose problème. Tandis que les éleveurs porcins déplorent le manque d’infrastructures et la nourriture, encore cher. Pour les planteurs, ce sont les aides insuffisantes pour se prémunir contre les intempéries qui demeurent un handicap majeur. Tour à tour, les différents regroupements d’acteurs du secteur de l’agro-industrie ont partagé avec Pravind Jugnauth et Mahen Seeruttun les contraintes qui pèsent sur

[Vidéo] Le Syndicat des pêcheurs veut rencontrer le Premier ministre

La liste de leurs griefs est longue. Et ne date pas d’hier. Le Syndicat des pêcheurs sollicite un rendez-vous avec le Premier ministre pour discuter du développement de l’économie bleue et de l’exploitation de la zone économique exclusive de Maurice. Mais aussi de ce que ses membres estiment être le mauvais rôle de certains fonctionnaires du ministère de la Pêche et de l’Economie océanique.

[Vidéo] Le Syndicat des pêcheurs conteste la fermeture de la pêche aux ourites

Les pêcheurs montent au créneau. Et s’élèvent contre une nouvelle fermeture de la pêche aux ourites. Celle-ci prend effet du 15 août au 15 octobre. Cette mesure vise à permettre la reproduction de l’espèce et, donc, garantir les prises et le renouvellement du stock. Le projet est mis en œuvre par la Mauritius Marine Conservation Society conjointement avec le ministère de la Pêche,  et soutenu par la Commission de l’océan Indien sous

[Vidéo] Les Syndicats des pêcheurs dénoncent un «chantage» aux allocations pour mauvais temps

L’affaire concernerait des gardes-pêches de la région de Bain-des-Dames. A en croire des pêcheurs de la région, représentés par les Syndicats des pêcheurs, ces officiers  feraient un « chantage » aux allocations pour mauvais temps. Une indemnité de Rs 275 par jour qui leur est reversée pour combler le manque à gagner des jours où ils ne peuvent sortir en mer en raison de conditions météo défavorables. Et dont le paiement dépend des

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>