Breaking news
  • No posts were found

Tag "hotel le chaland"

[Vidéo] Ah Yan : «Avec ou sans l’aval de la justice, nous irons au Privy Council» pour contester Le Chaland

Georges Ah Yan a bien l’intention d’aller jusqu’au Privy Council pour bloquer le Le Chaland Resort. Débouté par la Cour suprême en juin dernier, l’animateur de la Plateforme Sov nou laplaz redit sa détermination contre ce projet hôtelier à La Cambuse. Même si sa demande de saisir les Law Lords est refusée. L’affaire a été renvoyée au 24 septembre après que la cour a reçu trois affidavits des différentes parties.

[Audio] Hôtel Le Chaland : AKNL pourra contester l’injonction intérimaire du groupe Currimjee

Pour Aret kokin nu laplaz (AKNL), c’est une première «victoire». Le collectif d’écologistes, qui était en Cour suprême ce matin, pourra contester l’injonction intérimaire obtenu par le groupe Currimjee contre lui. Et qui était, dans les faits, un «bâillon», explique Jean Yves Chavrimootoo. AKNL s’élève contre cet ordre qui interdit notamment à ces membres de s’adresser aux médias sur le projet Le Chaland, dont le groupe Currimjee est le promoteur.

[Vidéo] Hôtel Le Chaland: «Légalement», rien n’empêche le début des travaux, affirme Dinesh Burrenchobay

Un an. C’est le temps que le promoteur du Chaland Resort estime avoir perdu à cause des tracas judiciaires des opposants au projet hôtelier. Currimjee Hospitality Management (CHM) se réjouit toutefois que le Tribunal de l’Environnement lui ait donné gain de cause face à George Ah Yan et Bruno Savrimootoo. Un deuxième cas est en Cour. Cette fois à l’initiative du collectif Aret kokin nu laplaz. Pour autant, fait ressortir

Hôtel Le Chaland: Le Tribunal de l’environnement donne gain de cause au groupe Currimjee

Ce jugement « vient démentir les rumeurs et accusations sans fondement » et « rétablir la vérité », se réjouit le groupe Currimjee. Celui-ci a obtenu gain de cause auprès du Tribunal de l’environnement quant à son projet hôtelier, à La Cambuse. Le tribunal d’appel a, en effet, écarté tous les points mis en avant par Georges Ah Yan et Bruno Savrimootoo. Pointant du doigt les inexactitudes ou encore le manque de preuves pour étayer

[Vidéo] Le grand nettoyage aide à attirer de nouveaux investisseurs, selon Soodhun

« Maurice reprend confiance », affirme Showkutally Soodhun. Car le gouvernement Lepep ne se contente pas de remettre de l’ordre, dit-il. Notamment au niveau des logements sociaux, dont les conditions de vente ont été revues et certains nécessitent des réparations d’un montant total de Rs 443 millions. Sujet sur lequel le ministre du Logement et des Terres n’a pas manqué de lancer des piques à Navin Ramgoolam et ses « ti dimoun », mais aussi à Paul

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>