Breaking news
  • No posts were found

Tag "CWA"

[Vidéo] La Plateforme Anti Privatisation manifeste contre une hausse du tarif de l’eau

Il n’y a pas lieu d’augmenter le tarif de l’eau car le grand public paie déjà pour la modernisation du réseau de distribution d’eau dans le pays. C’est l’un des arguments qu’a avancé la Plateforme Anti Privatisation (PAP) pour s’opposer à une augmentation des tarifs. Les membres du collectif ont manifesté ce samedi 26 novembre aux alentours de la gare de Rose-Hill. Si le gouvernement persiste, explique Reeaz Chuttoo, le

[Vidéo] CWA: La Platform Anti Privatisation maintient la pression avec une série de manifestations

La contestation contre la privatisation de la Central Water Authority (CWA) se maintient. Elle a même joué sur plusieurs fronts, en mobilisant des membres de la Platform Anti Privatisation à divers endroits de l’île : devant le Parlement, le siège de la CWA et celui de la Banque mondiale, et l’université de Maurice à 11h30, et le bureau du ministre des Utilités publiques à Ebène plus tôt, à 10h30… Reeaz

[Vidéo] La Platform Anti Privatisation de la CWA veut débattre avec Collendavelloo

Pourquoi le ministre des Utilités publiques veut-il à tout prix privatiser la Central Water Authority (CWA) ? Et pourquoi s’acharne-t-il à vouloir augmenter le prix de l’eau ? s’interroge la Platform Anti Privatisation. Reeaz Chuttoo veut en débattre avec Ivan Collendavelloo, et cela lors d’une émission télévisée. Initiée par la Confédération des travailleurs du secteur privé, la plateforme regroupe notamment deux syndicats de la CWA, la Federation of Progressive Unions, la Federation of

[Vidéo] Collendavelloo: «Les tarifs devront monter pour assainir les finances de la CWA»

Le ministre de l’Energie et des Utilités publiques n’en démord pas. Les tarifs de fourniture d’eau « devront monter » car il faut « assainir les finances » de la Central Water Authority (CWA), explique Ivan Collendavelloo. Mais aussi si l’on veut améliorer les infrastructures. L’objectif, fait comprendre le ministre, est de réduire d’ici la fin de son mandat les Rs 2 milliards de dettes constatées à sa prise de fonction. Si trouver un partenaire stratégique

[Vidéo] Le MP réclame des «ministres à plein temps» aux Finances et aux Affaires étrangères

Vishnu Lutchmeenaraidoo est en train de « s’accrocher au pouvoir » et « embarrasse » le gouvernement. C’est le constat qu’effectue Alan Ganoo. Si le président du Mouvement patriotique (MP) s’inquiète du « fardeau » dont s’est chargé sir Anerood Jugnauth en reprenant le portefeuille des Finances, Joe Lesjondard estime que le gouvernement ne fonctionne pas convenablement à l’issue du mini-remaniement. Le secrétaire général du MP affirme en effet que pour bien fonctionner, le gouvernement a besoin d’un ministre

[Vidéo] La CWA sera privatisée pour un service plus efficace, insiste Collendavelloo

Le gouvernement attend les conclusions du rapport commandité auprès de la Banque mondiale pour se prononcer. Le ministre des Utilités publiques insiste toutefois sur le fait que la privatisation de la Central Water Authority (CWA) est essentielle si l’on veut améliorer grandement la distribution et la qualité du service. Ivan Collendavelloo compte lancer un appel au secteur privé pour un soutien « sous quelque forme que ce soit », à ce projet.

[Vidéo] Le Mauritius Labour Congress opposé au plan de santé optionnel qui sera proposé avec le PRB

«C’est un piège», affirme le Mauritius Labour Congress de l’assurance santé qui devrait être préconisée dans le prochain rapport du Pay Research Bureau (PRB). Ce plan prévoit que fonctionnaires et employeurs y contribuent. Si, pour l’heure, cette mutuelle sera optionnelle, Haniff Peerun, président de ce syndicat, craint qu’elle ne devienne plus tard obligatoire, et appellent les employés du secteur public à rejeter cette couverture médicale. Le mouvement syndical souhaite également

Rezistans ek Alternativ inquiet face à la politique de privatisation du gouvernement

Le gouvernement Lepep n’est pas mieux que le régime travailliste. Il serait même pire au vu de certaines décisions prises quant à l’avenir du pays et de promesses non tenues jusqu’ici, estime Rezistans ek Alternativ. Le parti de gauche estime ainsi que les projets de privatisation du port et de la Central Water Authority est en continuité de ce qui a été initié sous le régime Ramgoolam, avec Rama Sithanen

[Vidéo] Maurice reçoit le soutien de la Banque mondiale pour amorcer la privatisation de la CWA

Un partenariat public-privé pour la Central Water Authority ? Les contours de ce projet se dessinent de manière plus précise avec la signature, aujourd’hui, d’un accord entre Maurice et la Banque mondiale portant sur des services consultatifs remboursables. Cet accord, explique Ivan Collendavelloo, vient lancer le « processus de réforme et de modernisation » qui viendra grandement améliorer la fourniture en eau du pays. Le Reimbursable Advisory Services Agreement permettra, en effet, au

Une hausse du prix de l’eau inévitable, affirme Collendavelloo

Des réformes sont essentielles au niveau de la Central Water Authority pour que celle-ci puisse offrir un approvisionnement en eau de qualité et 24h/24. Des changements qui, selon Ivan Collendavelloo, ne peuvent se faire au sein du système actuel et cela malgré les qualités et compétences du management et des employés. Si le ministre des Utilités publiques ne s’est pas étendu sur les mesures envisagées, il a toutefois clairement fait comprendre

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>