Breaking news
  • No posts were found

Tag "communalisme"

[Vidéo] Gurib-Fakim: «La présidence a un droit de réserve» mais agit discrètement

Les critiques ont plu devant le silence d’Ameenah Gurib-Fakim alors que la grogne quant aux propos racistes de Showkutally Soodhun enflait, la semaine dernière. «Il y a beaucoup de choses que je ne peux pas dire», a-t-elle déclaré aujourd’hui. «Mais le travail se fait», a affirmé la présidente de la République aux religieux conviés à la State House. «Beaucoup de gens ont travaillé dans l’ombre pour calmer les choses» la

[Vidéo] Duval craint une «descente dans l’enfer communal téléguidée par le MSM»

Le MSM donne dans les dérapages communaux, déplore Xavier Duval. Cela a été le cas lors des débats budgétaires, affirme le leader de l’opposition mais aussi avec Mahen Seeruttun aujourd’hui, estime-t-il. Le ministre de l’Agro-industrie, dit Duval, s’est trouvé à court d’arguments durant la Private Notice Question. Un autre exemple, avance encore le leader du PMSD, est cette histoire d’affiches postées aux abords des mosquées durant le week-end. «Je crains une

[Entretien] Reena Rungoo: «Trop de fois, l’ancestralité sert d’excuse au communalisme, au fanatisme»

Rencontre avec Reena Rungoo, une Mauricienne doctorante en lettres à la prestigieuse université de Yale. Elle nous parle de son parcours, de la vie aux États-Unis, de son amour pour la littérature ou encore du racisme à Maurice. Entrevue réalisée par et photo d’Umar Timol Pourriez-vous, Reena Rungoo, nous raconter ce cheminement, somme toute extraordinaire, qui vous a menée d’un village du sud de Maurice à la prestigieuse université de

Portrait d’un Mauricien ordinaire

Monsieur aime bien prier. La prière lui permet de renouer avec le calme et la paix intérieure. Il se rend à son lieu de prière tous les jours ou presque. Il y va dans une voiture qui a coûté une petite fortune. Monsieur ne veut pas passer inaperçu. Il faut qu’on le voie, qu’on dise qu’il est un homme de foi, un homme religieux. Ceci dit, sa prière est tout

De «ti-malbar» à Coulibaly

« Planquez-vous, voilà Coulibaly ! » Une seconde d’arrêt, mes oreilles ont sifflé et j’ai, moi aussi, eu mal à ma France. J’ai posément fermé la porte de la salle à manger. Arborant un sourire, je suis allé serrer les mains des dernières personnes que je n’avais pas vues. Je leur ai souhaité une bonne année 2015 et je me suis assis pour le déjeuner. Nous sommes le mercredi 14 janvier 2015. Il

La campagne électorale et l’identité mauricienne

La campagne électorale envahit, occupe, amuse, irrite, écœure, bouleverse… La place qu’elle mobilise et les trivialités auxquelles certains accordent tellement d’importance interpellent. L’environnement social et physique du pays est presque pris en otage. Oubliant presque la nature magnifique sous les éclatants flamboyants, les fleurs de frangipanes parfumées. Oubliant aussi, pour beaucoup trop de citoyens, que des milliers de personnes n’ont pas de travail, pas à manger ou sont victimes de

Jocelyn Grégoire, l’ennemi public No 1 ?

Un congrès et quelques phrases chocs ont suffi pour que Jocelyn Grégoire revienne à l’avant-plan de la scène médiatique. Si le but du président de la Fédération Créole Mauricien (FCM) était de provoquer, en appelant ses troupes à être « rasis, kominalis, noubanis » avec lui, il a brillamment réussi. Si l’objectif était toutefois de faire bouger les mentalités et de donner à la FCM les moyens de ses ambitions, Grégoire a

[Vidéo] Le PTr épargne «l’opposition officielle» MMM et s’en prend au PMSD et au MSM

Le président du Parti travailliste (PTr) n’y est pas allé de main morte vis-à-vis du PMSD et du MSM aujourd’hui. Lors de son point de presse au square Guy Rozemont ce samedi 26 juillet, Patrick Assirvaden a, en effet, égratigné le parti des bleus, l’accusant de faire le jeu « communal ». Le PMSD a, par la voix de sa directrice de communication, Aurore Perraud, ce mardi 22 juillet, estimé que le récent rapport

Rezistans ek Alternativ réagit aux débats parlementaires sur l’amendement constitutionnel

« Une contradiction insurmontable dans le cadre du système actuel. » C’est ainsi que Rezistans ek Alternativ qualifie le Constitution (Declaration of Community) (Temporary Provisions) Bill, qui fait l’objet de débats au Parlement depuis hier. Avec ce projet de loi, qui est une mesure temporaire, les candidats aux prochaines élections ne seront pas obligés de déclarer leur appartenance ethnique. Il maintient toutefois la nomination de députés via le système de quota communautaire

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>