Breaking news
  • No posts were found

Tag "commission electorale"

[Vidéo] Election: L’assemblée générale mouvementée du Macoss avalise le comité technique

Les esprits de sont échauffés plus d’une fois lors de l’assemblée générale du Mauritius Council for Social Service. Si l’évènement n’a pas été, comme d’habitude, l’occasion de renouveler sa direction, la réunion de ce 23 juin a débouché sur de sévères critiques de différents membres à l’égard de la direction. Dana Chengan les a assuré que le comité technique chargé d’étudier les pratiques irrégulières dans le cadre de l’élection du

[Audio] Macoss: Les élections du 23 juin entachées d’irrégularités?

Un peu moins de 230 organisations non gouvernementales éliront leurs représentants au sein du Mauritius Council of Social Service, ce samedi. A quelques jours du scrutin pour désigner le nouvel exécutif, l’ambiance est loin d’être sereine. Des allégations d’irrégularités impliquant un candidat à la présidence font surface. La Commission électorale, qui supervisera l’élection qui aura lieu ce 23 juin, en a été informée. Ram Nookadee, candidat à la présidence, explique qu’une quarantaine

[Vidéo] Partielle au no 18: Le taux de participation final est de 54,96%

Le pointage final est tombé. 23 112 électeurs de Belle-Rose/Quatre-Bornes se sont rendus aux urnes, ce 17 décembre. Soit un taux de participation de 54,96%, bien en-deçà des 73,54% enregistrés lors des législatives de 2014. Le Commissaire électoral Irfan Rahman a animé, à 19h, un point de presse à son bureau pour faire le point sur cette journée. Revenant sur le cas de ces nombreux citoyens qui n’ont pu voter car non enregistrés, à

[Vidéo] Le RCP compte saisir la Cour suprême sur l’existence légale des partis

Les partis politiques n’ont pas d’existence juridique à Maurice. Un fait que le Ralliement citoyen pour la patrie entend contester en Cour suprême. Alexandre Barbès-Pougnet, son candidat à la partielle du 17 décembre, a informé le Commissaire électoral de cette intention, ce mercredi 13 décembre. Il faut rectifier le tir, insiste Barbès-Pougnet, afin qu’un parti politique puisse aussi être légalement tenu responsable des agissements de ses membres.

[Vidéo] Banderoles et oriflammes font débat parmi les 40 candidats à Belle-Rose/Quatre-Bornes

Il y a trop de banderoles et d’oriflammes à Belle-Rose/Quatre-Bornes en amont de l’élection partielle du 17 décembre. A la réunion organisée par la Commission électorale avec les 40 inscrits à ce scrutin, Roshi Bhadain a ainsi suggéré que la campagne se fasse sans ses visuels. Si les candidats sont d’accord que cette partie du folklore électoral est une nuisance visuelle, certains ne se sont pas fait prier pour rappeler

[Audio] Banderoles et affiches arrachées: Le MP saisit la Commission électorale

Des affiches et banderoles du Mouvement patriotique ont été arrachées à Belle-Rose/Quatre-Bornes, ce vendredi 6 octobre. Un acte de provocation, estime Alan Ganoo, qui pourrait augurer d’une campagne électorale aux dérapages plus importants. Le président du parti de la rose s’est donc tourné vers la Commission électorale aujourd’hui. Le commissaire électoral Irfan Rahman confirme qu’il a reçu les doléances du MP. Et requis de la police qu’elle renforce les effectifs patrouillant

[Vidéo] Danrajsing Aubeeluck veut que le DPP le poursuive !

C’est le monde à l’envers. Le leader du Party Malin est mécontent de s’en sortir avec un simple avertissement à l’issue de sa violente altercation avec les officiers de la Commission électorale, en mai 2015. Pour Danrajsing Aubeeluck, le Directeur des poursuites publiques (DPP) doit le poursuivre afin de lui donner l’occasion d’appeler le Commissaire électoral à la barre des témoins. Confus dans ses explications, le leader du Party Malin croit

[Vidéo] Le PTr aborde les élections municipales «en challenger» d’un gouvernement qui «dérive»

Patrick Assirvaden est conscient que les élections municipales seront difficiles. Mais face aux « dérives » et aux « bluffs » du gouvernement qui a mis en œuvre une « vendetta politique contre ses opposants » , il estime que son parti a ses chances. Le président du Parti travailliste s’exprimait à l’issue de l’exercice d’enregistrement des partis politiques à la Commission électorale en prévision des scrutins du 14 juin. Le porte-parole du PTr était absent

[Vidéo] Rezistans ek Alternativ s’enregistre et lance un appel à candidats

« Votez pour l’avenir. » C’est l’appel que lance Veena Dholah, de Rezistans ek Alternativ, aux habitants des cinq municipalités. Le parti au papillon s’est enregistré aujourd’hui au bureau du commissaire électoral. Et pointe du doigt le gouvernement en raison des « sujets importants », comme le changement climatique ou la révision des conditions de travail, que celui-ci néglige. Si Rezistans ek Alternativ se présente dans les cinq municipalités, sa liste de candidats n’est

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>