Breaking news
  • No posts were found

Tag "collectivités locales"

[Vidéo] Face aux ingérences, un code d’éthique réclamé pour les conseillers de district

La Mauritius Trade Union Congress dénonce des abus de pouvoir aux conseils de district de Pamplemousses et de Rivière-du-Rempart. Alors que la hiérarchie est claire au niveau des collectivités locales, des conseillers s’obstinent à donner des ordres aux employés sans passer par les chefs de département. Ajouté à cela, il y a des cas allégués de corruption, relève Dewan Quedou, président de la MTUC qui représente la Local Government Employees

[Vidéo] Rs 318 000 dépensées pour l’inauguration d’un complexe à Petit-Raffray

Le système de sonorisation, l’animation, la plaque inaugurale, la location des bus pour les personnes âgées et les cartes d’invitation, entre autres, ont coûté Rs 318 000 au conseil de district de Rivière-du-Rempart pour l’inauguration d’un multi purpose complex à Petit-Raffray. Rs 15 millions ont été dépensées pour la construction de ce complexe. C’est ce qu’a déclaré la Vice Prime minister, Fazila Jeewa-Daureeawoo à une question parlementaire du député de la majorité

[Document] 58 voyages à l’étranger pour les maires depuis août 2015

L’Etat a dépensé environ Rs 5,4 millions pour financer 58 missions à l’étranger pour les maires des villes entre août 2015 à juillet 2018. C’est ce que révèle un document déposé à l’Assemblée nationale, cette semaine. L’ex-maire de la capitale, Oumar Kholeegan, également membre du MSM, a effectué le plus de voyages pendant cette période. Il a voyagé une douzaine de fois, en compagnie d’autres conseillers, pour un montant total d’environ Rs 1,1 million. L’ex-mairesse

[Vidéo] La pension à vie des parlementaires doit être abolie, réitère Sadien

Le débat autour de la réforme électorale ne concerne pas seulement les politiciens ou les partis politiques. Pour Radhakrishna Sadien, président de la State and Other Employees Union, plusieurs aspects des propositions du gouvernement électorale doivent être revus. Notamment, la pension des parlementaires, les élections villageoises et municipales ainsi que et le financement des partis. La pension à vie des élus ayant cumulé deux mandats à l’Assemblée nationale doit être

[Vidéo] Terrains abandonnés à Port-Louis : les propriétaires risquent des amendes de près de Rs 25 000

La municipalité de Port-Louis fait la chasse aux terrains en friche. La mairie a lancé un appel aux propriétaires pour qu’ils les entretiennent et les clôturent dans un délai de 15 jours. Daniel Laurent, lord-maire, explique que c’est non seulement pour éviter le «dumping» – les dépôts sauvages d’ordures et autres déchets – mais aussi pour éviter la prolifération des moustiques. La municipalité compte appliquer la loi dans toute sa

Constructions illégales : Les contrevenants risquent jusqu’à Rs 500 000 d’amende

Des amendes entre Rs 100 000 et Rs 500 000. C’est ce qui attend ceux qui seront trouvés coupables de constructions illégales. Les amendements à la Local Government Act entrent en vigueur ce mercredi 10 octobre. Ceux dont les travaux sont déjà en cours sans permis de construire disposent d’un délai de 30 jours suivant l’émission d’une Compliance Notice des collectivités locales. Ils n’échapperont toutefois pas à une amende de Rs 50 000. Ceux en possession d’un Building

[Vidéo] i-council : Quand le conseil de district de Moka se met à l’ère digitale

Le conseil de district de Moka veut moderniser ses services. Le i-Council a été lancé aujourd’hui en présence de Pravind Jugnauth et des ministres Leela Devi Dookun-Luchoomun, Yogida Sawmynaden et Fazila Jeewa-Daureeawoo.  Outre un système de GPS pour localiser les éboueurs de la région, le conseil de district a mis en place un système de contrôle de la consommation de diesel des camions, faisant ainsi des économies pour la localité.

[Vidéo] Citizen Support Unit : Les PPS appelés à jouer un plus grand rôle, annonce Jugnauth

«Un succès». Un peu plus d’un an après son lancement, le palmarès de la Citizen Support Unit et de sa plateforme en ligne réjouissent le Premier ministre. Quelque 40 000 cas traités en un an. Dont 70% «réglés à la satisfaction du public», a relevé Pravind Jugnauth en faisant le bilan de ce service qui tombe sous sa responsabilité. Du tiers des requêtes qui n’ont pas été réglées, le chef du

[Vidéo] Leur situation «intenable», affirment les petits commerçants

Ils sont au moins 5 000. A subir les contrecoups d’une fréquentation en baisse et d’une recrudescence des marchands ambulants dans nos rues. Leur situation, soutiennent les petits commerçants, est «intenable» et ils en appellent au gouvernement pour ouvrir des négociations. Les marchands ambulants ont refait leur apparition dans les villes, affirme Raj Appadu. Et ni la police, ni les inspecteurs municipaux ne sévissent, poursuit le président du Front commun des

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>