Breaking news
  • No posts were found

Tag "chimunlall ghoorah"

[Document] Lisez le contre-affidavit de Satyajit Boolell en réponse à l’ICAC

L’affidavit que le Directeur des poursuites publiques a juré, ce lundi, tient presque lieu de déposition. Car une bonne partie du document, long de 118 paragraphes, est consacrée à démonter les possibles charges de « influencing public official », conflit d’intérêts et de « conspiracy » dont il pourrait faire l’objet à la suite de l’enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Dans son affidavit, Satyajit Boolell relate les circonstances dans lesquelles il a

[Vidéo] L’ICAC jure son affidavit en Cour suprême pour répondre à Satyajit Boolell

Le document a soigneusement évité la polémique, c’est ce qui transpire de l’affidavit juré par Chimunlall Ghoorah en Cour Suprême en début d’après-midi. La commission anticorruption avait jusqu’au 3 août pour répondre à l’affidavit de Satyajit Boolell en date du 14 juillet. Si dans un premier temps l’ICAC avait laissé entendre que trois affidavits allaient être jurés dès le vendredi 17 juillet, elle a reporté cette étape de procédure à

Affaire Sun Tan Hotels: L’ICAC jure son contre-affidavit aujourd’hui

[Mise à jour : 13h14] C’est lundi que les affidavits seront finalement jurés. Car l’objectif de l’ICAC, Lutchmeeparsad Aujayeb et Chimunlall Ghoorah était de jurer les trois affidavits en même temps. Or, leurs emplois du temps chargés ne leur permettra pas de boucler les trois documents ce vendredi. D’où le report pour lundi. — La Commission anticorruption avait jusqu’au 3 août pour répondre à l’affidavit juré par le Directeur des poursuites

[Sun Tan Hotels] Visite express du directeur des enquêtes de l’ICAC au CCID ce mercredi soir

Sa déposition n’aura tenu que sur une feuille et demie. Pour cause, convoqué au Central Criminal Investigation Department (CCID) en début de soirée de mercredi, Chimunlall Ghoorah a expliqué aux enquêteurs que vu que le dossier Sun Tan Hotels est sub judice devant la Cour suprême, il serait inapproprié pour lui de déposer à ce sujet au CCID.  Le directeur des enquêtes de l’Independent Commission against Corruption a néanmoins pris soin de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>