Breaking news
  • No posts were found

Tag "charges provisoires"

Blanchiment : Deux directeurs de Whitedot arrêtés par la Commission anticorruption  

Il aura fallu cinq ans d’enquête pour les coincer. Bheemal Bissessur, 40 ans, et Sanjeev Luchman, 48 ans, deux directeurs de la société Whitedot International Consultancy Ltd (WICL), ont été inculpés ce vendredi devant le tribunal de Rose-Hill pour blanchiment. Ils ont été appréhendés par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) pour deux cas où ils ont enfreint la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA) sur la dizaine d’affaires impliquant

[Audio] Assirvaden : «Heureusement qu’il y a le dernier rempart de la justice»

Le président du Parti travailliste se dit soulagé après la décision du Directeur des poursuites publiques (DPP) de ne pas requérir de charges formelles contre Cader Sayed Hossen, Rajesh Jeetah, Balkissoon Hookoom, Antonio Mooneesawmy, Cassam Dhunny et Madhukar Ramnarain. Une accusation provisoire de manifestation illégale pesait contre eux devant la cour de district de Port-Louis. Patrick Assirdaven estime que cet épisode démontre que le judiciaire «demeure un rempart». Toutefois, le

[Audio] L’avocat de Brian Burns s’offusque de la lenteur de la poursuite

« Trop, c’est trop ! » s’exclame Gavin Glover. La nouvelle requête du bureau du Directeur des poursuites publiques pour un délai supplémentaire pour étudier le dossier de Brian Burns n’est pas au goût de l’avocat. L’affaire a été appelée en Cour de Rose-Hill, ce matin. La poursuite devait faire connaître son stand sur ce dossier qui lui a été remis le 15 février. Mais a demandé un mois et demi additionnel. Me Glover fait

Le procès de Ramgoolam contre l’Etat renvoyé à la semaine prochaine

L’ex-Premier ministre conteste la légalité de la perquisition effectuée, en février 2015, à son domicile. La descente policière à Port-Louis puis Riverwalk avait débouché sur la saisie de ses biens, dont Rs 220 millions contenues dans des coffres-forts et des valises, et son arrestation. Navin Ramgoolam (photo) poursuit donc l’Etat. L’affaire a été appelée en Cour suprême, ce 10 janvier. En novembre dernier, le bureau du Directeur des poursuites publiques avait présenté une motion pour

[Vidéo] Navin Ramgoolam et Anil Bachoo de retour devant la justice

Les deux ont comparu aujourd’hui devant la Cour de district de Port-Louis. Navin Ramgoolam dans le cadre des 5 affaires pour lesquelles il est sous le coup de charges provisoires tandis qu’Anil Bachoo était convoqué pour l’affaire Betamax. Dans le cas de l’ancien Premier ministre, deux dossiers ont été transmis au bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) pour que celui-ci décide si des charges formelles sont retenues contre lui.

[Vidéo] Yousuf Mohamed dénonce les «rapaces» qui attendent le démantèlement du groupe BAI

Mandaté par Dawood Rawat pour agir comme son porte-parole, Yousuf Mohamed a circulé aujourd’hui à la presse un document réfutant les allégations d’irrégularités au sein du groupe. L’avocat dissèque ainsi les 12 accusations formulées [lire l’intégralité du document ici et ici] contre son client et propose une « réponse avec des faits ». Notamment sur l’achat du campement de Navin Ramgoolam à Roches-Noires. Par ailleurs, Yousuf Mohamed se félicite de la « claque »

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>