Breaking news
  • No posts were found

Tag "bramer bank"

PNQ: Et la Bramer devient la National Commercial Bank avec l’aide de l’État

Ce n’est finalement pas la State Bank of Mauritius, mais une nouvelle entité qui reprendra les activités de la Bramer Bank. Soit la National Commercial Bank (NCB) « fully owned by government », et qui devrait obtenir son permis d’opération d’ici la fin de la semaine. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi 7 avril, Vishnu Lutchmeenaraidoo en réponse à la Private Notice Question de Paul Bérenger. La NCB opérera dans les locaux existants de

[Revirement] La State Bank of Mauritius ne compte plus racheter Bramer Bank

Le Cautionary Announcement de vendredi de la State Bank of Mauritius ne tient plus. La banque a, en effet, émis un communiqué ce matin pour informer ses clients et actionnaires de sa décision de retirer son offre conditionnelle de rachats des biens et passifs de la Bramer Banking Corporation Ltd. La SBM propose toutefois au gouvernement son « limited assistance » dans la mise en place d’une nouvelle banque dont l’Etat serait

[Vidéo] Ramesh Basant Roi: «Il y a mauvaise image quand aucune irrégularité n’est rapportée»

Pour la première fois depuis la révocation du permis d’opérer de la Bramer Bank, la Banque de Maurice (BoM) s’exprime sur cette affaire. Ramesh Basant Roi a longuement évoqué le sujet lors d’une conférence de presse ce lundi 6 avril. Le  gouverneur de la Banque centrale maintient ainsi qu’il était nécessaire d’agir car la Bramer manquait de liquidités. Et qu’aucune banque sur le marché n’était prête à lui avancer les Rs 350 millions

[Vidéo] «Le pire est derrière nous et la sérénité est revenue», dit Lutchmeenaraidoo

Le ministre des Finances a animé sa troisième conférence de presse depuis vendredi pour livrer un message essentiel aux clients et employés de la Bramer Bank, de British American Insurance (BAI) et au grand public : la situation est sous contrôle. A tel point que Vishnu Lucthmeenaraidoo fait part de son souhait d’émettre un communiqué dès ce lundi soir pour informer les clients de la Bramer qu’ils pourront effectuer tous types de transactions dans

[Vidéo] Bérenger dit avoir pointé du doigt les zones d’ombre à la BAI depuis 2013 au Parlement

Le leader de l’opposition qualifie l’affaire BAI de « tremblement de terre financier ». Toutefois, Paul Bérenger affirme que les signes avant-coureurs étaient visibles depuis quelque temps. Il en veut pour preuve sa Private Notice Question de novembre 2013 [voir le verbatim ici] durant laquelle il avait interrogé Xavier Duval, le ministre des Finances d’alors sur la situation financière de la British American Insurance. Le prédécesseur de Vishnu Lutchmeenaraidoo s’était alors montré

[Vidéo] Bhadain pointe du doigt la «relation incestueuse» entre Ramgoolam et Rawat dans l’affaire BAI

Le ministre des Services financiers estime que l’explication principale des importantes difficultés financières du groupe BAI provient de la « relation incestueuse » entre Navin Ramgoolam et le principal actionnaire du conglomérat : Dawood Rawat. Selon Roshi Bhadain, les décisions nécessaires auraient dû être prises depuis longtemps mais les « ingérences politiques » durant le mandat de l’ancien Premier ministre n’ont pas permis un assainissement de la situation à la BAI. L’assainissement aura bel et bien lieu

[Vidéo] La SBM prend le contrôle de la Bramer Bank, l’exécutif «out», dit Lutchmeenaraidoo

Aucun des quelque 30 000 clients de la Bramer Bank ne perdra « enn sou », a assuré le ministre des Finances. « Zot tou zot larzan safe », a-t-il insisté lors de la conférence de presse qu’il a animée, ce vendredi soir. Vishnu Lutchmeenaraidoo vient ainsi rassurer les clients qui, depuis l’annonce de la révocation du permis d’opérer de cette banque, ne savaient ce qu’il leur adviendrait. Aucune transaction n’étant autorisée. « C’est une crise nationale »,

[Vidéo] Les emplois pas garantis à la BAI, les actionnaires de la Bramer n’auront «rien», dit Bonieux

Le Conservator nommé pour gérer la BAI Co (Mtius) Ltd est formel. « Nous ferons le maximum pour protéger les policyholders », a déclaré André Bonieux à l’issue de la conférence de presse animée par le ministre des Finances en ce début de soirée. Certes, dit-il, le management se montre coopératif. Il y a d’ailleurs eu une première rencontre ce matin, après l’annonce de la Financial Services Commission. Une autre est prévue

[Vidéo] Boolell condamne les propos de Gayan et demande à SAJ de restaurer la méritocratie

Le porte-parole du Parti travailliste estime que le ministre de la Santé a tenu « des propos infects » et à « relent communal » en voulant défendre Vijaya Sumputh, une de ses proches nommées à la présidence du Trust Fund for Specialised Medical Care. Arvin Boolell explique ainsi que les députés du PTr demanderont une rencontre avec la Speaker Maya Hanoomanjee afin de faire réduire le salaire d’Anil Gayan à une roupie symbolique.

[Vidéo] SAJ : « Nous sommes en présence d’un scandale financier sans précédent »

Le Premier ministre n’y va pas par quatre chemins. Selon lui, c’est de « manière préméditée » qu’un Ponzi Scheme de plus de Rs 25 milliards a été mis en place à la Bramer Bank et à travers les activités d’assurance de la BAI au préjudice de milliers d’épargnants. Sir Anerood Jugnauth estime ainsi qu’il était vital que le gouvernement intervienne rapidement afin que cette affaire n’ait pas d’effet de contagion

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>