Breaking news
  • No posts were found

Tag "ashock jugnauth"

[Vidéo] Ramgoolam et Bérenger investissent le terrain à Moka/Quartier-Militaire

C’est dans la circonscription numéro 8 que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont décidé d’effectuer leur première sortie de terrain de la campagne électorale. Si le leader du Parti Travailliste a dénoncé avec virulence « la démagogie » de Sir Anerood Jugnauth à la veille des élections. Le Premier ministre en a également profité pour révéler que la question d’une nouvelle alliance avec le MSM lui a été posée à un moment.

[Vidéo] Pravind Jugnauth, l’objet de toutes les attaques de l’Alliance PTr-MMM à St-Pierre

Les trois candidats désignés de l’alliance rouge-mauve à Moka-Quartier-Militaire (no 8) se sont relayés au micro, ce mercredi à Mohit Hall, St-Pierre, pour effectuer un travail de sape à l’encontre du leader du MSM. Tour à tour, Suren Dayal, Sanjeeven Permall et Ashok Jugnauth ont tenté de démontrer la faiblesse du leadership de Pravind Jugnauth ou alors son manque d’assise dans la circonscription. Rajesh Bhagwan, venu prêter main forte à

[A Moka-Quartier-Militaire] L’alliance PTr-MMM affiche déjà ses couleurs

Elles ne sont pas passées inaperçues à Moka, St-Pierre ou Quartier-Militaire. En effet, depuis ce mardi, les banderoles rouge-mauve « En avant avec PTr-MMM » ont fait leur apparition dans la circonscription no 8. Deux des candidats qui seront alignés dans cette circonscription, Suren Dayal et Sanjeeven Permall, affichaient déjà une entente cordiale depuis plusieurs semaines sur le terrain. Le ministre de l’Intégration sociale et le membre du bureau politique mauve ont ainsi

[Alliance PTr-MMM] Les mauves de mauvaise humeur

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour le MMM. S’il y a encore 10 jours, le deal avec le Parti travailliste semblait à portée de main, celui-ci s’est encore un peu éloigné durant la semaine écoulée. La faute à « une accumulation » de facteurs. Au MMM, on parle en effet d’une « accumulation » de mauvais épisodes durant ces derniers jours. A commencer par la prestation jugée « calamiteuse » de Nita

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>