Le gouvernement serait en phase avec sa propre philosophie de transparence en confiant à nouveau à la Public Service Commission le soin de procéder au recrutement des Health Care Assistants du système de santé publique. Amarjeet Seetohul, président de la Ministry of Health Employees Union, estime que la délégation des pouvoirs de recrutement au ministère de la Santé se fait ainsi au détriment de la transparence.

Naraindranath Gopee, de la Federation of Civil Service and Other Unions, estime que de la même manière, le recrutement de médecins directement par le ministère de la Santé a été effectué sans qu’on sache précisément les critères de sélection.