Gorah Enathally estime que le Premier ministre doit cesser de tenir un langage menaçant envers ceux qui critiquent le projet Metro Express. Le président de la UBS Employees Union explique aussi qu’au lieu de répondre aux employés du secteur du transport, les ministres concernés feraient mieux de les rencontrer.

En prévision de la réunion que les représentants syndicaux du secteur du transport doivent avoir avec Nando Bodha le 24 août, le collectif syndical a soumis, ce 17 août, un mémorandum au ministère des Infrastructures publiques. Les employés du secteur maintiennent notamment leur demande pour un accord tripartite stipulant qu’il n’y aura pas de perte d’emplois à l’entrée en opération du Metro Express. Ils réclament également la mise en place d’un fonds pour assurer la reconversion ou la formation des employés du secteurs appelés à travailler dans de nouvelles conditions.