Follow Us On

Slider

«Trois increments pour les 83 000 travailleurs du secteur public». C’est ce que réclame Rashid Imrith, le président de la Fédération des Syndicats du Secteur Public (FSSP). Intervenant ce vendredi 28 juin lors d’une conférence de presse dans la capitale, il explique que ces augmentations doivent se faire en raison de l’introduction du salaire minimum. Une revalorisation des salaires est nécessaire, selon lui. Rashid Imrith indique qu’une lettre sera envoyée en ce sens au ministre de la Fonction publique durant le week-end.

Facebook Comments