Le porte-parole du gouvernement s’en est une nouvelle fois pris aux journalistes. Il a accusé certains d’entre eux de prendre les paroles du trafiquant de drogue Peroomal Veeren pour argent comptant. Sinatambou juge également déloyale l’attitude des titres de presse qui, selon lui, ne couvrent pas les conférences de presse hebdomadaires de l’équipe gouvernementale.

Le ministre de la Sécurité sociale a toutefois loué la position favorable adoptée par le Mouvement Patriotique au sujet du Metro express. Sinatambou a enchaîné en affirmant une nouvelle fois que le projet ne conduira à aucun licenciement dans le secteur du transport.