Pour les cadres du Parti travailliste, leur arrestation à la veille du rassemblement de ce vendredi à la Place d’Armes, n’est pas une coïncidence. Poursuivis sous des accusations de rassemblement illégal et d’obstruction de la voie publique, Cader Sayed Hossen, Rajesh Jeetah, Balkissoon Hookoom ainsi que deux autres activistes du PTr ont été arrêtés à l’issue de leur audition à la Central Investigation Division de Port-Louis sud.

Ils ont toutefois été relâchés contre une reconnaissance de dette de Rs 10 000. La police reproche à ces membres du PTr d’avoir obstrué l’entrée du quartier général de la police, le 16 janvier dernier. Jour où Navin Ramgoolam était interrogé au Central Criminal Investigation Department.