Follow Us On

Slider

L’ancien Premier ministre affirme que les trois accusations à son égard son infondées. Pour Navin Ramgoolam, le fait de donner des terrains de 10 perches à des « ti dimoun » n’est en rien répréhensible. Il explique même que certains bénéficiaires sont largement méritants. Comme les frères Gowry, auteurs de la chanson populaire « Donn to lame, pran mo lame », qui ont fait leur demande, selon Ramgoolam, dans les années 69-70. Après sa troisième arrestation, Ramgoolam dit toujours « croire dans la justice et la justice divine ».

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Terres de l’Etat: Navin Ramgoolam s’acquitte de trois cautions de Rs 50 000

L'ex-Premier ministre s'acquitte en ce moment de ses cautions à la Bail and Remand Court (BRC). Où il a comparu suite à...

Close