Le Parti travailliste (PTr) est prêt à soutenir le gouvernement sur la question de la place des femmes en politique. Moyennant quelques changements, Navin Ramgoolam dit également que son parti soutiendra une loi sur le transfugisme. Mais les points d’accord entre les rouges et le gouvernement s’arrêtent là, prévient le leader du PTr.

Si Navin Ramgoolam estime que la dose de proportionnelle et son système d’attribution ne sont pas efficaces, il accuse également Pravind Jugnauth de contourner l’esprit des élections en permettant à des candidats battus d’être repêchés par leurs leaders. «Premie minis linpos pe rod fer depite rant par linpos», déclare le chef des rouges.

Ces divergences fondamentales entre les partis d’opposition et le gouvernement font dire au chef du PTr que la réforme électorale proposée par Pravind Jugnauth ne sera pas votée.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre se prononce contre un redécoupage électoral drastique. Rappelant que dans les années 60, les circonscriptions ont été constituées de manière à assurer la représentation des minorités.