Le leader du Parti travailliste affirme qu’il y a une distinction entre lui et Pravind Jugnauth. Navin Ramgoolam rappelle ainsi que, contrairement à l’actuel ministre des Finances, qui succédera à son père au poste de Premier ministre, lui n’est entré en politique que bien après sir Seewoosagur Ramgoolam. En précisant, au passage, qu’il était opposé à la position du parti sur la question de la République avant d’en prendre le leadership.

S’en prenant à sir Anerood Jugnauth, Ramgoolam l’accuse de confondre le système westminstérien avec la monarchie. L’ancien Premier ministre dit donc vouloir démarrer une campagne nationale pour dénoncer le fait que SAJ cède le pouvoir « en héritage » à Pravind Jugnauth à travers une « escroquerie politique ».