C’est en hindi que Rajendrah Ramdhean s’est exprimé au Ganga Talao, ce vendredi. Sans nommer une seule fois le Premier ministre ou le gouvernement, le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation a toutefois fait allusion à l’action de Pravind Jugnauth et à l’inaction de son gouvernement sur certains sujets.

En parabole et à coup de récits mythologiques, Ramdhean a fustigé les rats devenus des tigres ingrats et rappelé que ceux qui les placent dans les positions de pouvoir ont également la possibilité de les ramener à leur état d’origine, voire de les détruire.

Rajendrah Ramdhean et Pravind Jugnauth ont croisé le fer, par déclarations interposées, depuis le refus du Premier ministre d’être l’invité d’honneur des célébrations de Maha Shivratri organisées par l’association socioculturelle à Ganga Talao, ce 10 février.