Les pigeons qui nichent sur les rebords des fenêtres du bâtiment Emmanuel Anquetil n’ont certainement pas apprécié. C’est à coup de la lance d’incendie qu’ils ont été évacués par les sapeurs-pompiers de Port-Louis. Dont la caserne se trouve à quelques mètres de cet immeuble abritant des ministères et autres services de l’Etat.

C’est à une quinzaine de mètres que l’échelle des pompiers a été déployée pour leur permettre de se débarrasser des dégâts causés par les nombreux pigeons qui fréquentent les façades de l’immeuble. Les sapeurs-pompiers ont profité du calme régnant dans les rues Sir Seewoosagur Ramgoolam et Pope Henessy en ce jour férié du 1er février pour accomplir leur mission de nettoyage.