«La défense n’a aucune objection quant à la production de la vidéo à condition que toutes les procédures soient respectées.» C’est ce qu’a indiqué le Senior Counsel Ravin Chetty, qui représente Showkutally Soodhun dans le procès qui lui est intenté pour abus d’autorité.

La défense se réserve le droit de poser des questions ayant trait à l’enregistrement et les circonstances l’entourant, a précisé MChetty en cour intermédiaire, ce mardi 12 février.

Le Parquet, représenté par MDamodarsingh Bissessur, a assuré que toutes les procédures seront suivies.

L’affaire a été fixée au 6 mars prochain. Six témoins seront convoqués, dont le directeur des publications de La Sentinelle, Nad Sivaramen, le journaliste Axcel Chenney et un représentant.

La vidéo en question concerne l’enregistrement d’une réunion avec des habitants de Bassin, Quatre-Bornes au bureau de Showkutally Soodhun, qui était alors Vice Prime minister et chargé du portefeuille du Logement et des Terres. Les habitants en question étaient opposés à la construction de logements sociaux dans leur région. Lors de cette rencontre remontant à juillet 2017, Showkutally Soodhun aurait tenu des propos à relent communal.

L’enregistrement a commencé à circuler en novembre de la même année, provoquant un tollé, une manifestation et l’intervention du cardinal Piat auprès du Premier ministre. Showkutally Soodhun avait fini par soumettre sa démission en tant que ministre.

Le president du MSM plaide non coupable face à l’accusation formelle d’«abuse of authority by public official».