L’invitation avait été adressée à la hiérarchie du Conseil des religions, mais ce lundi après-midi, c’est plus d’une cinquantaine de responsables religieux qui ont répondu à l’appel de la présidente Ameenah Gurib-Fakim.

A ceux présents, la chef de l’Etat a rappelé que la Constitution garantit à chaque Mauricien le droit de suivre sa religion sans entrave et qu’il est ainsi du devoir de chacun de respecter ce principe de la République. Les responsables religieux présents ont tous loué l’initiative d’Ameenah Gurib-Fakim et assuré cette dernière de leur volonté d’appeler au calme au sein de leurs confessions respectives.

Showkutally Soodhun, le ministre du Logement et des Terres, était l’unique membre du gouvernement à s’être rendu à la réunion entre la présidence et les chefs religieux.