L’athlète Jessika Rosun a porté plainte, en Australie, contre Kaysee Teeroovengadum, alors chef de mission de la délégation Maurice aux Jeux du Commonwealth. Y aura-t-il une enquête indépendante sur les allégations de cover-up dans cette affaire? C’est ce que veut savoir Xavier Duval à travers sa Private Notice Question du jour.

Le ministre des Sports Stephan Toussaint devra également indiquer si une assistance légale a été proposée à la lanceuse de javelot suivant ses allégations d’attouchements contre l’ex-secrétaire général du Comité olympique de Maurice. Et s’il est au courant des griefs des athlètes quant à leur préparation pour ces Jeux qui se tiennent en ce moment à Gold Coast.

Suivant la plainte de Jessika Rosun aux autorités australiennes, Kaysee Teeroovengadum a dû step down comme chef de mission. La police l’a arrêté, en fin de semaine dernière, sous une charge d’agression sexuelle puis libéré sous caution. Teeroovengadum doit être traduit devant la Southport Magistrates Court le 17 avril. Il est entre-temps retourné au pays, il y a trois jours.

Dans un communiqué émis samedi dernier, le Comité national olympique souligne que Teeroovengadum est rentré pour raison de santé. Et que c’est ce dernier qui a signalé les allégations le concernant.

Teeroovengadum nie les faits qui lui sont reprochés.