Tous les démissionnaires du MMM étaient présents aujourd’hui pour annoncer la formation d’un nouveau parti politique. Certes, celui-ci n’a pas encore de nom. Mais Alan Ganoo précise d’emblée que la nouvelle formation cherchera à renouer avec les valeurs du MMM tout en accueillant volontiers les jeunes et surtout ceux désillusionnés par le Parti travailliste.

Atma Bumma, Kavi Ramano et Alan Ganoo sont tous revenus sur les raisons les ayant poussés à claquer la porte mauve. Même si d’entrée, il a été précisé que la conférence de presse ne sera pas le prétexte d’attaques contre Paul Bérenger, les trois hommes n’ont pas manqué de donner des exemples de ce qu’ils considèrent être les méthodes « arrogantes », voire « humiliantes » du patron du MMM.