L’enquête en cours par la police sur un possible trafic de faux « horsepower » impliquant des officiers de la National Transport Authority a causé du retard dans l’examen des véhicules. Afin d’y remédier, les Vehicle Examination Centres de Port-Louis et de Forest-Side seront ouverts également les samedis. A partir du 2 février, les deux centres fonctionneront, « et ce jusqu’à nouvel ordre », du lundi au samedi de 8h30 à 16h. C’est ce qui a été décidé lors d’une réunion présidée par le ministre Nando Bodha. Etaient présents aujourd’hui au ministère des Infrastructures publiques et du Transport routier : des officiers de son département technique et de la police ainsi que des représentants de la NTA et du State Law Office.

Ceux présents se sont aussi accordés sur d’autres mesures qui visent à « compenser les retards accumulés ». Des officiers de police et du ministère qualifiés prêteront main forte au personnel des deux centres. L’examen des véhicules sera « plus systématique », assure le ministère dans un communiqué, et effectué « deux semaines suivant la demande pour un rendez-vous ».

Photo (archives) : Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, a présidé une réunion ce matin sur la situation aux centres d’examen des véhicules.