Fêter les 250 ans de la Mauritius Police Force avec dignité et assurer un service de qualité sont les raisons avancées par le Commissaire de police Mario Nobin pour l’implémentation d’une cellule d’évaluation. Selon lui, cette cellule aura pour but de suivre les policiers en interne afin d’assurer qu’il n’y ait aucun dérapage.

Au cours d’une session de travail avec les hauts gradés de la police, ce mercredi 4 janvier,  Mario Nobin a affirmé que les cas rapportés de mauvaise conduite sont des cas isolés et qu’il n’y a aucun réseau de criminels au sein de la force policière.

Il en a profité pour annoncer les célébrations des 250 ans d’existence de la Mauritius Police Force. Cet évènement, selon lui, mérite d’être célébré en grande pompe en déployant toutes les « ressources humaines et matérielles » nécessaires.