Si le Prime Minister’s Office a bien reçu un email faisant état d’attaques sur le territoire mauricien ce vendredi, il n’y a « aucune indication d’une menace », prévient le Commissaire de police. C’est ainsi que Mario Nobin a tenu à rassurer les Mauriciens, les touristes ainsi que les chancelleries étrangères lors d’un point de presse.

C’est à partir d’éléments obtenus par les services de renseignement locaux et les agences internationales que la police a conclu qu’il n’y a pas de menace réelle à la sécurité nationale. Ce n’est pas pour autant que le courrier électronique envoyé par un Mauricien ayant rejoint les rangs de l’Etat islamique est pris à la légère, admet Nobin.

La police a donc déployé des équipes, en uniforme et en civil, à des endroits sensibles. Les forces de l’ordre conduisent également des contrôles de routine à divers points du pays. Le Commissaire de police relativise toutefois ce déploiement. Il fait aussi partie de la volonté déjà affichée de la police de multiplier la présence sur le terrain en vue de rassurer la population locale et les touristes depuis la période des fêtes, l’année dernière.