La correspondance du Bar Council a été envoyée à l’étude de Sanjeev Teeluckdharry ce matin. Le Conseil de l’ordre des avocats l’informe que par décision unanime, il lui est reproché d’avoir commis un «serious breach» au code de déontologie de la profession. Le fait d’avoir notamment jeté à la poubelle le rapport Lam Shang Leen lors d’un entretien avec ION News lui vaut un referral devant la Cour suprême.

Yahia Nazroo, le secrétaire du Conseil de l’ordre, explique que lors d’une réunion en début de semaine, le Bar Council a estimé que les explications fournies par l’avocat pour échapper à une convocation n’ont pas été jugées suffisantes.

L’affaire ayant été référée à la Cour suprême, Sanjeev Teeluckdharry risque désormais la suspension de la Mauritius Bar Association. Toutefois, le Conseil de l’ordre donne une semaine à l’avocat pour justifier pourquoi cette décision ne doit pas être prise.