Après la cour de Curepipe, c’est à la cour de district de Mapou que Navin Ramgoolam s’est rendu aujourd’hui. Il y a comparu sous une charge provisoire de complot dans l’affaire Roches-Noires. L’ex-Premier ministre s’y est aussi acquitté de sa caution, fixée samedi par la Bail and Remand Court, à Rs 200 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 1 million.

Il devra de nouveau se présenter en cour de Mapou le 7 juillet prochain.