Abhilash Tomy a finalement été secouru aujourd’hui au sud de l’océan Indien par l’Osiris, bâtiment de surveillance des zones économiques exclusives des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Ce commandant de la marine indienne participant à la Golden Globe Race (GGR) s’est grièvement blessé au dos après le naufrage de son voilier, le Thuriya, en fin de semaine dernière.

L’Osiris se trouvait à proximité des îles Kerguelen lorsqu’il a été invité par le centre de recherche maritime australien, après un appel de détresse du directeur de la GGR le vendredi 21 septembre, à se rendre à l’endroit où le voilier se trouvait. L’Indien sera emmené pour des soins préliminaires sur l’île d’Amsterdam, où se trouve une base française des TAAF, en attendant l’arrivée de la frégate australienne.

Le Maritime Rescue Coordinating Centre (MRCC) de Maurice se tenait prêt à lui porter secours. La National Coast Guard et la Mauritius Police Force offrent actuellement assistance à l’avion-patrouilleur de la marine indienne stationné depuis cet accident au Sir Seewoosagur International Airport (SSRIA), à Plaisance, et qui a localisé le Thuriya.

Le Thuriya se trouvait alors à 1 390 milles nautiques au Sud-Sud-Est de Maurice, dans une zone sous sa juridiction, lorsqu’il a été démâté en raison de mauvaises conditions météo. Un navire de marine australienne, le HMAS Ballarat, devrait aussi être sur la zone d’ici quatre à cinq jours. L’Operations Room de la NCG supervise les recherches aux côtés du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion et du Joint Rescue Coordination Centre d’Australie.

A la dérive et porté disparu depuis vendredi, Abhilash Tomy a pu communiquer avec les organisateurs du GCC, disant être «en sécurité» après que son voilier se soit retourné. Dans la matinée de dimanche, le skipper a indiqué qu’il était victime de vomissements, mais qu’il avait entendu un avion survoler son voilier.

Abhilash Tomy a quitté les Sables-d’Olonne, en France, le 1er juillet pour rallier l’Australie sur le Thuriya, une réplique du Suhaili, le voilier construit par le Bombay Yacht Club de Sir Robin Knox-Johnston, vainqueur du Sunday Times Golden Globe Race il y a cinquante ans. Les participants utilisent des voiliers d’époque ne disposant pas d’équipement moderne de navigation.

Photo : Indian Navy