Visitant les grévistes, les quatre membres du bureau politique mauve disent ne pas comprendre pourquoi le gouvernement n’accorde pas un traitement équitable aux personnes qui ont placé leur argent à la BAI à travers des sociétés coopératives. Ce 17 mai, Ariane Navarre Marie, Veda Baloomoody, Aadil Ameer Meea ainsi que Sanjeeven Permal se sont rendus au chevet des 5 grévistes de la faim de la coopérative Vidur de Belle Vue Maurel.

Aux grévistes, les membres du bureau politique mauve ont promis le soutien du parti, notamment au Parlement, afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’une solution acceptable soit trouvée pour ces personnes qui, dans certains cas, ont investi des sommes peu conséquentes auprès de la BAI à travers leur société coopérative.