C’est le Premier ministre malaisien, Najib Razak qui a confirmé l’information ce mercredi soir sur sa page Facebook. C’est sur la base du rapport d’experts français en aviation, basés à Toulouse, que le gouvernement malaisien a affirmé que le débris d’aile trouvé à Saint André à la Réunion, le 29 juillet, provient bien du Boeing 777 de Malaysia Airlines. « Aujourd’hui, 515 jours après la disparition de l’avion, c’est avec le cœur lourd que je dois vous dire qu’une équipe d’experts internationaux a confirmé que le débris d’avion trouvé sur l’île de la Réunion provient bien du vol MH370 », écrit Najib Razak. Avant d’assurer que son gouvernement fera tout ce qu’il faudra pour déterminer précisément les conditions du crash de l’avion qui transportait 227 passagers ainsi que 12 membres d’équipage.

L’appareil avait disparu des radars le 8 mars 2014 et aucune trace du crash n’avait pu être trouvée depuis, malgré les longs mois de recherche. Jusqu’à ce que le morceau d’aile soit découvert sur une plage de La Réunion, mercredi dernier.

Depuis, plusieurs gouvernements de la région ont offert leur aide logistique pour chercher d’autres débris dans cette zone de l’Océan indien. Ainsi, les deux avions de la police locale ainsi que le patrouilleur Barracuda ont effectué plusieurs sorties depuis lundi pour repérer d’eventuels débris au large de Maurice. Pour l’heure, ces recherches se sont toutefois avérées infructueuses.