Alors que quatre ans après le drame, le flou persiste toujours autour du meurtre de Michaela Harte, son époux John McAreavey ainsi que les proches de la jeune Irlandaise ont reçu près de Rs 65 millions (1,6 million de livres sterling) de l’ex-Legends Hotel (aujourd’hui Lux* Grand-Gaube). C’est ce qu’indique The Irish Independent dans son édition Web. La jeune femme avait été tuée dans cet établissement durant sa lune de miel, en janvier 2011. Elle était mariée depuis 11 jours. Sa famille avait entamé des poursuites contre l’hôtel pour « dommages moraux », précise le Belfast Telegraph.

Selon la publication irlandaise, les deux parties ont pu régler cette affaire hors Cour. Et de citer l’avocat Dick Ng Sui Wa, qui représente les proches de Michaela Harte, et selon qui ses clients sont « satisfaits de l’accord ». Il indique ne pouvoir toutefois fournir plus de détails en raison d’un « accord de confidentialité ». Tom Kelly, avocat et porte-parole de la famille, abonde dans le même sens : « S’il y a bien eu un accord, les deux parties ont accepté de ne pas faire de déclarations sur les détails. »

Sandip Moneea et Avinash Treebhowoon ont été arrêtés en 2011. Les deux hommes ont recouvré la liberté après 18 mois en détention provisoire, après huit semaines de procès aux Assises et un verdict unanime du jury en faveur de leur acquittement.

John McAreavey et la famille de Michaela Harte ont, par la suite, entamé les poursuites judiciaires à l’encontre de l’hôtel. L’argent obtenu, selon leurs affirmations en Cour, sera reversé à la Michaela Foundation. Celle-ci vient en aide aux enfants dans le besoin à travers l’Irlande.

Photo (Irish Mirror) : John et Michaela McAreavey, au moment de leur union en l’église St Malachy, à Ballacimalroy, en Irlande du Nord.