Le changement climatique et les plans de réductions des risques qui en découle est une préoccupation majeure à Maurice mais aussi dans la région. Marjaana Sall loue le sérieux des gouvernements de la région à ce sujet.

Elle confirme que l’Union Européenne pourrait fournir une enveloppe d’aide de 16 à 17 millions d’euros (plus de Rs 600 millions) à la Commission de l’Océan Indien pour financer ses programmes de réduction des risques jusqu’en 2020.  L’ambassadrice de l’UE à Maurice rappelle également que Maurice continuera à bénéficier d’un appui direct d’environ Rs 120 millions  pour lutter contre les effets du changement climatique.

Marjaana Sall participait à un atelier de travail organisé par le ministère de l’Environnement dans le cadre de la journée internationale de réduction des risques.