Le candidat du PMSD estime que c’est pour ne pas l’affronter qu’Arvin Boolell n’a pas participé à une émission radio cette semaine. Et que Roshi Bhadain a décidé de quitter prématurément le plateau. Pour Dhanesh Maraye, c’est une victoire «haut et fort» qui l’attend à l’issue de la partielle du 17 décembre. C’est ce qu’il a expliqué lors d’un congrès de son parti à Ollier.

Xavier Duval a, lui, assuré avoir choisi Dhanesh Maraye en raison de ses compétences et non du fait de son profil ethnique. Le leader des bleus a du coup sévèrement critiqué Arvin Boolell qu’il accuse d’entretenir des relations trop étroites avec des individus prônant le casteisme et le communalisme.