Match des titans, match de folie, match électrique… les mots ne manquent pas pour décrire cette rencontre Liverpool-Manchester United. Si on s’attendait à voir du beau spectacle entre les deux clubs ennemis, on a eu droit à l’un des matches les plus palpitants de cette saison en Premier League. Un merveilleux but acrobatique de Juan Mata, un carton rouge pour Steven Gerrard après seulement 38 secondes sur le terrain, un Balotelli frustré, le penalty raté de Wayne Rooney, le match d’aujourd’hui était plein d’émotions et de surprises.

Liverpool, battu à l’aller à Old Trafford 3-0, avait un léger avantage sur les Mancuniens compte tenu du fait que la bande à Brendan Rodgers restait sur 13 matchs sans défaite. Mais les joueurs de Van Gaal se sont imposés, avec un Rooney au-dessus du lot.

Un but à la 14e minute de Juan Mata met les joueurs de Manchester United à l’avant. Si la première période du match est nettement en faveur des Red Devils, la seconde partie sera encore plus palpitante.

Mata-reuters

En début de seconde période, Adam Lallana est remplacé par nul autre que Steven Gerrard, qui devait disputer son dernier match face à United. Ce match qui devait être mémorable pour Stevie G tourne vite au cauchemar pour le capitaine emblématique des Reds en… 38 secondes. En effet, après un bon centre sur le premier ballon obtenu, Gerrard commet une bourde sur sa deuxième prise en marchant sur le pied d’Ander Herrera. Martin Atkinson siffle la faute et c’est le carton rouge pour Steven Gerrard, du jamais vu pour un joueur de renommée mondiale. Anfield est en état de choc.

Gerrard

Du côté des joueurs de United, cette seconde période démarre avec moins d’enthousiasme que la première. Mais l’état d’esprit du très bon Juan Mata changera encore une fois la donne. L’international espagnol inscrit un joli but grâce à un tir ciseau. Liverpool ne sombre toutefois pas si vite, puisque Daniel Sturridge réduit le score à la 69minute en trompant le gardien De Gea.

Sturridge-reuters

Si les joueurs de Liverpool tentent le tout pour le tout pour tenter d’arracher le nul, avec un jeu plus agressif et un Balotelli chaud bouillant sur le terrain, les hommes de Van Gaal se révèlent toutefois meilleurs. Certes, Wayne Rooney n’était pas au niveau espéré pour cette rencontre, il rate même un penalty dans les toutes dernières secondes (photo plus bas). Cependant, avec ses 2 buts à 1, United a les trois points requis pour rester dans le Top 4, à seulement 1 point d’Arsenal. L’équipe d’Old Trafford peut même espérer figurer parmi les trois premiers à la fin de cette saison.

Rooney-pen-ap

Les joueurs de United et Van Gaal ont démontré aujourd’hui qu’ils sont toujours présents et qu’il faut les prendre au sérieux. « Once a champion, always a champion ».

Photos: BBC Sport, Reuters