C’est à travers un livre que Jean Claude de l’Estrac raconte les dessous diplomatiques entourant l’élection du nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en novembre 2014. Loin de n’être qu’une candidature mauricienne, la campagne de de l’Estrac a démarré avec le soutien de la diplomatie française. Avant d’être mise à mal par un changement d’opinion du président français. Ce qui a conduit à l’élection de la canadienne Michaëlle Jean.

Francophonie – De Hanoï à Dakar. Le pacte brisé rend aussi compte de l’incapacité des pays d’Afrique de sa rallier devant une candidature unique. Si le livre est un compte rendu de sa candidature au secrétariat de l’OIF, de l’Estrac dit aussi avoir écrit un essai sur l’organisation.

L’ouvrage est en vente à Rs 450 à la librairie Petrusmok, à l’hôtel Hennessy Park.