Follow Us On

Slider

Le Parti travailliste (PTr) augmente sa présence sur le terrain pour réclamer la démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus, Sanjeev Teeluckdharry et Sudhir Sesungkur comme députés de l’Alliance Lepep. Les rouges vont animer trois grands meetings dans les circonscriptions n° 2 (Port-Louis Sud/Centre), 5 (Pamplemousses/Triolet) et 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est) dans une tentative de «faire pression sur le gouvernement».

Le coup d’envoi des hostilités sera donné par le leader du PTr, Navin Ramgoolam, ce vendredi soir à la rue St-Denis, à Port-Louis. Le dimanche 19 août, l’état-major rouge sera présent à Triolet et le vendredi 31 août à Bel-Air-Rivière-Sèche.

Le PTr estime qu’à la lumière des conclusions de la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et au vu des multiples allégations à l’encontre de Sudhir Sesungkur, les trois députés du MSM «n’ont pas leur place» à l’Assemblée nationale. «Premye minis pe soutir zot parski li per eleksyon parsyel», lance le président du PTr, Patrick Assirvaden.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
Saisie de Rs 51,9 millions chez les Bolaki : L’ICAC hérite de l’enquête

L’enquête ouverte par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) sur les Rs 51,9 millions saisies chez les Bolaki au début de...

Close