Ils devaient reprendre leurs activités aujourd’hui. Mais ce n’est que demain, 13 novembre, que les marchands ambulants restaurateurs retourneront à Ebène officiellement. Ils ont soumis aujourd’hui la liste des 50 qui seront autorisés à opérer, certifiée via un affidavit juré en Cour suprême. Liste qui a été constituée après une assemblée tenue le samedi 10.

L’espace qui leur a été alloué servait d’aire de stationnement pour 30 véhicules, qui ont été répartis ailleurs. Le terrain mis à disposition, près du bâtiment d’Emtel et non loin du poste de police, est certes moins grand que prévu, reconnaît Naila Hanoomanjee. Mais les 50 marchands y trouvent leur compte, indique la CEO de Landscope Mauritius. La superficie étant équivalente au marché de Quatre-Bornes, assure-t-elle. Il n’y a toutefois pas provision pour garer leurs deux-roues et quatre-roues.

Les marchands ont tiré au sort leurs étals lors de la réunion d’aujourd’hui, poursuit notre interlocutrice. Ils érigeront une structure temporaire à leurs frais en attendant que les procédures initiées par Landscope Mauritius pour des travaux soient complétées. Ce qui devrait prendre six mois, indique Naila Hanoomanjee. Tous sont détenteurs d’un Food Handler’s Certificate. Il ne leur reste désormais qu’à obtenir leur permis d’opération auprès de la municipalité de Quatre-Bornes.