Le concours de traduction en kreol par l’association Ledikasyon Pu Travayer s’est conclu aujourd’hui par une cérémonie de remise des prix. Anne-Sophie Pyanee remporte le premier prix de Rs 50 000 pour sa traduction du conte La belle au bois dormant de Charles Perrault. Flavia Doherty-Bigara est, pour sa part, Prix féminin avec sa version en créole de Moby Dick, accordé par Muvman Liberasyon Fam avec une enveloppe de Rs 5 000.

Parmi les 68 participants, le jury a aussi décerné 6 prix spéciaux à : Ramesh Ramdoyal, Alvina Bijou, Jayen Teeroovengadum, Rajwantee Dallaiah, Hassenjee Essackjee et Kavinien Karupudayyan. Ce dernier a traduit une nouvelle d’Ammani Ammal sous le titre «Seki nou atann Seki arive». Le texte d’origine, «Sankalpamum Sambavamum». avait été publié pour la première fois en 1913 dans le journal «Viveka Bodhini».

Bien plus qu’une compétition, Ledikasyon Pu Travayer précise que le but du concours consistait à traduire des textes écrit dans des langues étrangères en kreol. Il souligne qu’il faut créer une base littéraire pour le kreol mauricien, qui a souvent été méprisé dans le passé, et qui sera accessible aux jeunes étudiants le kreol.

Ledikasyon Pu Travayer se félicite de la diversité de langues traduites, qui varient du français à l’anglais, en passant par le tamoul, le russe, l’allemand ou encore le telegu.